Gaz, eau et électricité –  Digitalisation des appareils de comptage

0
627

La société de distribution de gaz passera à la télé-relève. Le Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (CREDEG), en collaboration avec le Centre de développement des technologies avancées (CTDA), a développé un module de communication adaptable au compteur de gaz domestique.

« Cette nouvelle technologie vise l’amélioration continue de la gestion de la clientèle et l’optimisation des systèmes d’information », a soutenu la présidente-directrice générale du CREDEG, lors d’une cérémonie de remise des modules de communication au PDG de la à la Société algérienne de la distribution de l’électricité et du gaz (SDC). Selon Wassila Salhi, « elle évitera également le remplacement du parc compteurs et les coûts énormes qui seront engendrés par cette opération ». Lors de son intervention à cette occasion, », le PDG de Sonelgaz a estimé que « cet appareil est synonyme de précision, fiabilité et visibilité ». Il est à noter que cette technologie, made in Algéria, finalisée et prête à l’industrialisation, sera généralisée dans les prochaines années. Elle est la première phase d’un grand projet de modernisation et digitalisation des outils de comptage. A cet effet, la Sonelgaz en collaboration avec Algérie Télécom et l’Algérienne des eaux vont vers la création d’une plate forme de Smart Metring. Une technologie qui regroupera les compteurs d’électricité, de gaz et d’eau en un seul. « Lors d’une réunion regroupant les secteurs concernés, le premier ministre a dans le cadre de la modernisation et la digitalisation du service public assigné à la Sonelgaz la mission d’établir un cahier des charges pour une plateforme commune des ces trois entreprises », a affirmé Mohamed Arkab. Selon lui, « une commission mixte est chargée de soumettre ledit cahier des charges au gouvernement le 15 décembre prochain ». Ce module a d’autres fonctionalités outre le comptage de la consommation des ménages en énergies. « Le parc des compteurs gaz installés chez les consommateurs domestiques avoisine 5 millions unités. La saisie manuelle sur un aussi nombre important ne cesse de croître et génère obligatoirement des erreurs humaines. Cet appareil vient pallier à ces insuffisances et fournir un service de qualité aux abonnés », a-t-il relevé. « Le module communiquant facture en temps réel la consommation de l’énergie, affiche son coût. Egalement, il détecte et signale les fraudes et l’état des compteurs », a ajouté le PDG de Sonelgaz.

A.A