GB: Un ministre britannique à Téhéran dimanche pour évoquer les tensions dans  le Golfe

0
131

 

Le ministre d’Etat chargé du Moyen-Orient,  Andrew Murrison, se rendra en Iran dimanche pour discuter avec de hauts  responsables iraniens des tensions croissantes dans le Golfe, a annoncé samedi le ministère britannique.

Le ministre Andrew Murrison va demander « une désescalade urgente » de cette  crise. Il va aussi exprimer la préoccupation de Londres devant « le rôle joué par Téhéran dans la région et sa menace de cesser de respecter l’accord sur le nucléaire auquel le Royaume-Uni reste pleinement attaché »,  précise le Foreign Office dans un communiqué.

« A ce moment de tension régionale croissante et en une période cruciale  pour l’avenir de l’accord nucléaire, cette visite offre l’occasion de poursuivre un dialogue ouvert, franc et constructif avec le gouvernement  iranien », ajoute le communiqué. Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi avoir annulé à la dernière minute des frappes contre l’Iran pour éviter un lourd bilan  humain, tout en maintenant ses menaces de représailles contre Téhéran qui avait abattu la veille un drone américain. L’armée iranienne a averti samedi les Etats-Unis que la moindre attaque  contre son territoire aurait des conséquences dévastatrices pour les intérêts américains dans la région. Les Européens tentent de sauver l’accord sur le nucléaire iranien conclu avec Téhéran en 2015. Londres a signé cet accord de même que les Etats-Unis  mais ces derniers s’en sont retirés et ont imposé de nouvelles sanctions envers l’Iran