Global Entrepreneurship Week Algeria 2016 : Intéresser les porteurs de projets pour l’investissement agricole

0
679

165 pays célèbreront du 14 au 20 Novembre prochains la semaine mondiale de l’entrepreneuriat. Et comme chaque année depuis cinq ans, elle sera pour «GEN ALGERIA» une occasion idéale pour «célébrer» les entrepreneurs et «inspirer» la nouvelle génération de créateurs d’entreprises.

«L’Algérie compte maintenant parmi les leaders de ce mouvement mondial, grâce aux efforts des 535 organisations partenaires qui ont organisé des milliers d’activités», apprend-on par un communiqué de presse qui soulignera que pour la seconde année consécutive, l’Algérie a reçu le trophée «Compass Award for Champion Catalyzers events» qui prime le pays qui a organisé le plus d’événements au niveau national. Ainsi cette année, et conformément aux «orientations» du gouvernement relatives à l’importance du développement de la productivité et la compétitivité du secteur agricole, et la nécessité de «booster» les exportations de ses produits, cette rencontre sera placée sous le thème de «Agriculture et Nouvelles Technologies Productivité, compétitivité et Entrepreneuriat». L’occasion sera donnée aux experts, aux entrepreneurs, aux chercheurs, aux porteurs de projets, et aux étudiants, «d’explorer» les voies et moyens pour faire de l’agriculture un secteur «rentable», «générateur» de profits, «créateur» d’emplois, dans lequel l’innovation est le maître mot, en faisant appel aux techniques très «diversifiées» et «développées» par l’enseignement technique agricole, les organismes techniques de développement agricole et par la recherche universitaire ainsi que par les firmes industrielles. «Il est question également de recourir aux agrofournitures acquises tels les semences, les engrais, les produits de traitement des cultures et autres produits de l’industrie de l’alimentation du bétail, aux équipements apportés par la technique moderne dont le machinisme agricole, l’irrigation et drainage des sols, la culture sous serre et la culture hors-sol», a indiqué «GEN ALGERIA».  Les nouvelles technologies (biosciences, énergies renouvelables,…) et les outils numériques sont devenus «incontournables» pour apporter «efficience» et «compétitivité» au secteur de l’agriculture, dans toutes ses filières. Les organisateurs précisent que l’objectif de la célébration de la «GEW 2016» est «d’inspirer» les étudiants et les porteurs de projets afin qu’ils «investissent» le monde agricole, qu’ils fassent «émerger» les startups qui vont faciliter la vie des agriculteurs, et que les nouveaux projets mettent le numérique «au service» de l’agriculture. Lors de la cérémonie d’ouverture de la GEW, seront invitées des startups «inspirantes» qui présenteront leurs parcours, devant un parterre d’étudiants et de porteurs de projets. Des experts et des chercheurs s’exprimeront sur un grand nombre de thématiques dont les technologies agricoles et les innovations, les solutions innovantes pour les industries traditionnelles, les méthodes novatrices et le rapport coût-efficacité dans le domaine de l’agriculture ou encore les introductions aux dernières TIC et les énergies renouvelables au service de l’agriculture. D’autres sujets sensibles sont prévus lors de ce rendez-vous dont on peut citer la mise à niveau du secteur agro-industrielle et des entreprises du secteur des IAA afin qu’elles soient en mesure d’affronter la concurrence devenue incontournable, le montage d’une entreprise agricole rentable. «Il s’agira de montrer à la jeune génération que l’amorce d’une révolution verte est possible, que les entrepreneurs, les agriculteurs et les chercheurs sont les acteurs de ce changement profond.

Que le numérique, l’économie du partage et les startups innovantes, entre autres, sont les moyens avec lesquels nous pourront bousculer le secteur traditionnel de l’agriculture», notent les organisateurs.

A.M.