Gouvernement: La conjoncture « sensible » que traverse l’Algérie exige la garantie du  fonctionnement des services et des institutions

0
369

 Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a affirmé,  hier à Alger que « la conjoncture sensible » que traverse l’Algérie « exige  de se mobiliser tel un seul homme afin d’assurer les besoins des citoyens  et le bon fonctionnement des services et des institutions ».

Dans une allocution à l’occasion de l’installation de M. Salaheddine  Dahmoune à la tête du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales  et de l’Aménagement du Territoire, M. Bedoui a indiqué que « cette  conjoncture sensible exige de se mobiliser tel un seul homme afin d’assurer  le bon fonctionnement des services et de mieux répondre aux besoins des  citoyens, tout en veillant à la sécurité et à la sérénité »,  « Notre mission principale, en cette période historique, est de servir les  citoyens, placés toujours au cœur de tous les projets », a-t-il  ajouté.  Saluant « la force du peuple algérien dans la préservation des acquis, des  institutions et de l’esprit de complémentarité entre lui (peuple) et les  institutions de l’Etat », le Premier ministre a mis en avant « la sagesse et  le haut sens de responsabilité dont a fait preuve le peuple algérien pour  entrer dans une nouvelle phase ». Après avoir rappelé que le pays s’apprêtait à accueillir « d’importantes  échéances intéressant le citoyens, à l’instar des examens scolaires », M.  Bedoui a mis l’accent sur « la nécessité de poursuivre le travail avec  autant de détermination pour édifier une Algérie nouvelle qui réponde aux  aspirations  du peuple algérien », soulignant que « le ministère de l’Intérieur  jouera un rôle important pour mener le pays à bon port dans le cadre des  valeurs constitutionnelles nationales ». A cette occasion, le Premier ministre a salué le « patriotisme dont ont  fait montre les employés de tous les corps ».

N.I