Grande mosquée d’Alger / Temmar insiste sur le respect de l’aspect artistique

0
201

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a mis insisté, mardi soir, l’importance de l’aspect artistique en matière de décor intérieur et d’aménagement extérieur de la grande mosquée d’Alger.

Lors de sa visite au chantier du projet en compagnie du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh le ministre a expliqué que le design intérieur et extérieur de la mosquée « devrait refléter le cachet algérien authentique et le style islamique ».

Le ministre a en ce sens instruit les responsables du projet de conclure des contrats avec des artistes en céramique et en décor et de leur réunir toutes les conditions favorables, tandis que le secteur de la Culture se chargera de désigner un artiste spécialisé à la tête de l’équipe chargée du décor et  de calligraphie.

Notons qu’ils sont actuellement quatre artistes à travailler sur la calligraphie de 17 tableaux en céramique à la salle d’honneur. Ils sont accompagnés d’une autre équipe de plâtriers, qui est quant à elle, chargée du décor des couloirs, des plafonds et des murs. Les ministres ont d’ailleurs fait part de leur volonté à « réunir toutes les conditions leur permettant de réaliser des œuvres à la hauteur de Djemaa El Djazair ».

Pour rappel, cette visite nocturne s’inscrit dans le cadre du suivi du taux d’avancement des travaux et d’encourager les ouvriers à poursuivre leurs  efforts afin de respecter le calendrier fixé par le secteur. Elle a comme objectif aussi de procéder au contrôle de la qualité de l’éclairage artistique et en laser, selon les explications du ministre.

Cette visite est en effet d’une grande importance d’autant que ce projet « grandiose » a été  initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Pour le ministre la réalisation « devrait maintenir la même cadence afin de le réceptionner dans les délais fixés ».

Pour sa part, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a précisé que  l’aspect artistique enrichira davantage cette œuvre architecturale religieuse, culturelle et scientifique.

Il saisira cette occasion pour saluer les efforts consentis par les artistes algériens  en matière de mosaïque et de calligraphie, « Nous avons rencontré plusieurs artistes ayant une expérience avérée dans ce domaine qui ont présenté des conceptions importantes à même de rajouter une touche spéciale à la réalisation de la mosquée », a dit le ministre à ce sujet. .

De son côté, le wali d’Alger s’exprimera au sujet du bureau d’étude qui a été  chargé de l’élaboration d’une étude sur la coordination des travaux de décoration intérieure avec la façade donnant sur la promenade des Sablettes et l’aménagement de Oued El Harrach.

Rappelons que le projet de réalisation a été lancé début 2012 pour une date de livraison prévue à début 2019. Réalisée sur une superficie dépassant 27 hectares,  la Grande mosquée aura une  capacité d’accueil de 120.000 fidèles.

A.D/Ag