Guelma : Fouille de sauvetage d’un site archéologique romain dans la commune d’Aïin Larbi

0
304

Une fouille de sauvetage et de protection d’un site archéologique, un ouvrage agricole de l’époque romaine a été effectuée jeudi dans la mechta Aïn Fers dans la commune d’Aïn Larbi (wilaya de Guelma) par une équipe d’experts du Centre national de recherche en archéologie (CNRA).

Dans une déclaration à la presse sur les lieux, la responsable de l’équipe, Ouafia Adel, a indiqué que ce site a été découvert par hasard par des citoyens de la mechta, distante de 50 km de la ville de Guelma, suite à des travaux d’extension d’une mosquée, précisant que les citoyens ont dès lors suspendu les travaux et alerté les autorités concernées. Pour cette chercheuse du CNRA, l’opération de fouille menée en coordination avec l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels classés et la Direction de wilaya de la culture, a permis la découverte de plusieurs pièces archéologiques et éléments architecturaux qui montrent que le site était une sorte de grande exploitation agricole fortifiée.

L’experte a ainsi cité la découverte de murs bâtis selon la technique dite africaine, des dalles de longueurs différentes, des chapiteaux et des colonnes de style corinthien utilisés dans la construction des palais, des temples, affirmant que la trouvaille la plus importante est une grande meule à grains et un pressoir d’huile d’olive. De gros pilons à blé, plus grands que ceux à usage domestique habituel, des poteries fabriquées à Rome et autres poteries à ornement local utilisées notamment pour la conservation du vin et de l’huile d’olive ont été également exhumés sur ce site, a-t-elle souligné. Ces découvertes ont été transférées au musée du théâtre romain et le jardin archéologique de la ville de Guelma. L’équipe en charge des fouilles a convenu avec le bureau d’études assurant le suivi de l’extension de la mosquée de protéger le site et le rendre accessible aux visiteurs sans pour autant entraver la réalisation de la mosquée dont l’essentiel de la structure a été parachevée.

Benadel M.