Hadj 2018: L’Arabie saoudite interdit les dromadaires à La Mecque pour protéger la santé des pèlerins

0
324

L’Arabie saoudite a annoncé jeudi avoir interdit à cinq véhicules transportant des dromadaires d’entrer dans la ville de La Mecque afin d’empêcher que les pèlerins ne contractent des maladies contagieuses.

« C’est en application de la décision prise par le ministère de la Santé », a annoncé le directeur du bureau de La Mecque du ministère saoudien de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture, Omar Al Faqih, et relayé par l’agence de presse officielle saoudienne.

Le ministère saoudien de la Santé interdit également l’abattage des dromadaires à La Mecque, une mesure prise par précaution pour protéger la santé des pèlerins qui viennent du monde entier visiter la ville sainte de l’islam.

Il a été démontré que les camélidés sont à l’origine du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) qui a tué des centaines de personnes rien qu’en Arabie saoudite depuis qu’il a été diagnostiqué pour la première fois, en 2012. Grâce aux mesures drastiques prises par les autorités saoudiennes de concert avec les organisations internationales dans le domaine de la santé, le nombre de cas de MERS ou de décès liés au virus a considérablement
baissé au sein du royaume saoudien. L’année dernière, plus de 2,3 millions de pèlerins ont fait le Hajj à La Mecque. Les statistiques publiées jeudi par la direction générale des passeports
montrent que 603 764 pèlerins étrangers ont déjà visité La Mecque cette année.