Hadj 2018: Plus de 30 000 doses de vaccins importées

0
490

Dans le souci de préserver la santé des pèlerins algériens, la vaccination a été rendu obligatoire. A cet effet, plus de 30 000 doses de vaccins antiméningococciques ont été importés par l’institut Pasteur d’Algérie (IPA). L’annonce a été faite par son directeur-général.

Pour le Pr Zoubir Harrat, «la vaccination constitue un des moyens essentiels de prévention des maladies, notamment celles qu’on peut éviter». Les spécialistes de la santé recommandent de se faire vacciner au moins 10 jours avant le départ. Cela est conseillé surtout aux voyageurs atteints de maladies chroniques ainsi qu’à ceux qui sont âgés de plus de 65 ans. Le professeur a fait par ailleurs savoir que l’institut a importé 2,2 millions de doses de vaccin antigrippal pour faire face à cette maladie saisonnière. Il a également ajouté que l’IPA a réceptionné 40 000 doses supplémentaires pour couvrir les besoins dans certaines régions durant les mois de février et mars derniers. L’institut Pasteur a lancé récemment un avis d’appel d’offres national pour l’importation d’environ 2,5 millions de nouvelles doses. Elles serviront lors de la prochaine campagne qui débutera au mois d’octobre prochain. Le souci majeur du ministère de la Santé est d’éradiquer toutes les maladies qui nécessitent seulement l’usage de vaccins. Le directeur a ensuite annoncé que l’institut a lancé une campagne nationale de sensibilisation sur les maladies causées par les insectes et l’eau à l’approche de la saison estivale. L’IPA compte aussi relancer la caravane nationale de sensibilisation contre les piqures de scorpions. Selon la lui, la caravane va cibler les wilayas qui ont enregistré les taux de mortalité les plus élevé. «Nous avons lancé, il y a quelques années, un programme national de lutte contre les piqûres de scorpions qui causent chaque année plusieurs mort», précise-t-il. Il y a lieu de rappeler que L’institut pasteur produit plus 50% des besoins nationaux de sérum antiscorpionique. Toutes les wilayas en rouge ont besoin d’une couverture spécifique. «L’institut Pasteur approvisionne régulièrement ces wilayas en quantité suffisante à la demande des directeurs de santé», rassure notre interlocuteur. Pour éviter l’envenimation scorpionique le Pr Harrat a mis l’accent sur la bonne hygiène de vie. Qui passe par le respect de petits gestes quotidiens. Il recommande aussi d’éloigner des domiciles et routes les déchets ménagers et les amas de pierres.