Hadrat El Andalous de Tlemcen : Une troisième soirée animée par les jeunes  de l’Association El Mouahidia de Nedroma

0
41

La troisième soirée de la rencontre de musique  Hadrat El Andalous de Tlemcen a été marquée, samedi soir, au Palais de la  culture Abdelkrim Dali, par la composante jeune des membres de l’orchestre  de l’association El Mouahidia de Nedroma.

Selon le président de cette association, versée également dans la  protection et la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel de la  région de Nedroma et de ses environs, Azzedine Midoun, l’âge de ces  artistes en herbe varie entre cinq et vingt et un ans.  Ils ont interprété un  Zidène à une assistance nombreuse, rehaussée par la présence du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la  Pêche, Abdelkader Bouazghi, et du wali de Tlemcen Ali Benyaiche, qui ont  honoré le chef d’orchestre à la fin de la représentation. L’association El Mouahidia de Nedroma, créée en 1973, compte beaucoup sur  la formation au niveau de son école de musique andalouse pour assurer la  relève et la pérennité de cette musique, a expliqué son président. Après un défilé de costumes traditionnels, l’association   Riadh El  Andalous   de Tlemcen a interprété un   Rasd El Dhil qui a énormément plu  au public. Cette association a été créée en 1978 pour renforcer l’école de Tlemcen de  musique andalouse. Elle est détentrice de plusieurs consécrations  nationales et internationales, rappelle-t-on.- La deuxième édition de Hadrat El Andalous se poursuivra jusqu’au 28 de ce  mois avec la participation de pas moins de 17 associations dont 14  représentant l’école de Tlemcen.