Histoire: Le 8 mai 45 consacré «Journée nationalede la Mémoire» par le parlement

0
108

Les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté mardi le projet de loi instituant le 08 mai 1945, Journée nationale de la Mémoire.  L’adoption s’est déroulée lors d’une plénière présidée par Slimane Chenine, président de l’APN, en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar et du ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni.

Le rapport complémentaire élaboré par la Commission des affaires juridiques, administratives et des libertés, renfermait 8 amendements d’articles du Projet de loi, dont 6 articles ont été adoptés, tandis que deux propositions ont été incluses parmi les recommandations qui seront soumises aux parties concernées (ministère des Moudjahidine et des Ayants-droits). Il s’agit d’un nouvel article qui dispose que «sont appelés martyrs», les victimes des massacres perpétrés par le colonialisme français, le 8 mai 1945. L’autre article prévoit, en outre, «la criminalisation des actes perpétrés par le colonialisme français inique le 8 mai 1945 contre le peuple algérien». Les membres de l’APN ont valorisé, dimanche, le projet de loi instituant le 08 mai 1945, Journée nationale de la Mémoire, qualifiant cette décision de «courageuse et d’historique». Les interventions des députés ont porté sur «la nécessité» de l’ancrage des éléments de l’identité nationale et des idéaux du 1er Novembre parmi les générations montantes ainsi que l’écriture de l’Histoire des différentes périodes coloniales et non seulement celle de la Guerre de libération.

Ahsene S.