Hommage : L’ambassadeur de l’Algérie en Egypte décoré de la Médaille de « L’Etoile  d’El Qods »

0
118

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a décerné  la Médaille de « L’Etoile d’El-Qods » à l’ambassadeur de l’Algérie en Egypte,  Nadir Larbaoui pour « son rôle exceptionnel » dans le renforcement des  relations algéro-palestiniennes et ses efforts pour le soutien au peuple  palestinien et à sa cause juste.

Au nom du président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, le Premier  ministre palestinien, Mohamed Achtia a décoré, mardi au siège de sa  résidence au Caire, l’ambassadeur de l’Algérie en Egypte, Nadir Larbaoui,  de la Médaille de « L’Etoile d’El Qods », en présence de nombre de  personnalités politiques palestiniennes, en l’occurrence les ministres des  Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, des Finances, Chokri Bechara et de  l’Economie Khaled Al-Assili, a indiqué l’Ambassade d’Algérie dans un  communiqué  Etaient présents également à cette cérémonie, le porte-parole du  Gouvernement palestinien, Ibrahim Melhem, l’ambassadeur de l’Etat de  Palestine au Caire et son délégué permanent auprès de la Ligue arabe, Diab  Al-louh. Le décernement de la Médaille de « L’Etoile d’El Qods » au diplomate  Larbaoui est « une reconnaissance de son rôle exceptionnel dans le  renforcement des relations entre la Palestine et l’Algérie et un hommage à  ses efforts en faveur du peuple palestinien et pour le triomphe de sa cause  juste », précise le texte du décret. Intervenant à cette occasion, « le diplomate algérien a transmis les  salutations et l’expression de considération du Premier ministre algérien,  Noureddine Bedoui à son homologue palestinien ». Adressant « ses vifs remerciements et son immense reconnaissance » au  président palestinien pour cette distinction, M. Larbaoui déclaré que  « L’Etoile d’El-Qods était pour lui « la distinction la plus chère à son  cœur au vu de sa symbolique par rapport à la ville Sainte, capitale de la  Palestine ». Après avoir affirmé que pour lui ce qu’il a accompli « est un devoir pour  tout citoyen algérien », M. Larbaoui a estimé que cette distinction revenait  « en fait à l’Algérie, peuple et gouvernement, pour ses positions constantes  et son soutien infaillible au peuple palestinien frère dans sa lutte pour  sa liberté et son indépendance ». En conclusion, M. Larbaoui a réitéré « le soutien de l’Algérie au peuple  palestinien jusqu’à la réalisation de ses objectifs nationaux, à travers  l’instauration d’un Etat indépendant avec El-Qods pour capitale ».

Moumen A