Hong Kong:   l’UE appelle à un « dialogue large et inclusif »  

0
93

 

  L’Union européenne (UE) appelle les  différentes parties à entamer un « dialogue large et inclusif » afin de  « désamorcer la situation » à Hong Kong, dans une déclaration de la cheffe de  la diplomatie Federica Mogherini publiée samedi.

« Il est crucial de faire preuve de retenue, de rejeter la violence et de  prendre des mesures urgentes pour désamorcer la situation », déclare Mme Mogherini dans un communiqué au nom des 28. « Il est essentiel de s’engager dans un processus de dialogue large et  inclusif, impliquant toutes les parties prenantes clés », ajoute la Haute représentante, soulignant que les libertés fondamentales et le « degré élevé autonomie de Hong Kong » sont consacrés dans la loi et dans les accords  internationaux et « doivent continuer à être respectés ». 

Des milliers de manifestants ont à nouveau défilé samedi à Hong Kong, lors  d’un week-end test pour la popularité de leur mouvement, et tandis que les craintes s’intensifient sur les intentions de Pékin. Après dix semaines de protestations qui ont plongé le centre financier  international dans la crise, la Chine continentale adopte un ton de plus en plus dur. Dans sa déclaration, Federica Mogherini note que « depuis deux mois, un grand nombre de citoyens exercent leur droit fondamental de réunion ». « Cependant, il y a eu récemment un nombre croissant d’incidents violents  inacceptables, avec des risques supplémentaires de violence et d’instabilité », déplore-t-elle.