Hydrocarbures: SGS investit plus de 300 millions de DA et lance ses activités Upstream

0
607

Mettant en effet à profit l’opportunité du dernier Salon International de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique qui s’est déroulé le mois dernier, à Oran, la société « SGS » a annoncé le lancement de son activité pour le secteur en amont Upstream et d’un laboratoire innovant dédié à la détermination par analyse PVT des caractéristiques et du comportement des fluides de réservoir, a indiqué un communiqué de presse de l’entreprise.                                           En tant que « leader » mondial de l’inspection, de la vérification, de l’analyse et de la certification, entre autres pour le secteur pétrolier et gazier, et avec une approche « solide », basée sur la « connaissance » et la « technologie » ainsi que son « engagement » pour la « qualité » et la « sécurité », SGS continue son « développement » et son investissement en Algérie en apportant des solutions « innovantes » à tous les niveaux de l’industrie pétrolière et gazière. Cet investissement de plus de 300 millions de DA entrainera la création d’une trentaine d’emplois et la formation de la ressource humaine à de nouvelles disciplines assurant ainsi un transfert technologique de « pointe ».

A travers ses activités Upstream, SGS propose l’échantillonnage et l’analyse des fluides de réservoirs et de production (analyse PVT), que ce soit à travers son nouveau laboratoire, situé à Hassi Messaoud (Ouargla) ou directement sur site (Rapid Deployment Kit RDK). Outre l’analyse, SGS propose aussi les services d’essais aux puits (DST, Well testing et Slickline), la gestion et la distribution des échantillons, les services de diagraphie, d’étalonnage, de mesure des émissions ou de conseil en comptage des émissions, le but étant de « garantir » et « d’assurer » la précision de tous les outils et matériel de mesure et de comptage des hydrocarbures. En ce qui concerne le secteur en aval (Downstream), SGS continue sa contribution à travers l’apport d’un soutien au niveau de la distribution et de la vente au détail, comprenant les services d’analyses des produits d’hydrocarbures, les services d’étalonnage, les audits d’installations, la détection de fuites des bacs et réservoirs et la maintenance.  Selon le Directeur Général de SGS Algérie, Anis Daouay, cet investissement va permettre à son entreprise de « renforcer » sa position en tant que « leader incontesté » du secteur des essais, inspection et certification, aussi bien en Algérie que dans le monde, de se « distinguer » de ses concurrents, et « d’élargir » son panel de services offert à ses clients pour « améliorer » la qualité et la sécurité de leurs projets ». « Leader » mondial de l’inspection, de la vérification, de l’analyse et de la certification, SGS est reconnu comme la « référence mondiale » en termes de qualité et d’intégrité. Des valeurs résultant de l’exigence qu’elle s’impose et qu’elle met au service de ses partenaires. « De par notre présence datant de plusieurs décennies sur le territoire algérien, nous avons su diversifier, au fil des années, les secteurs dans lesquels elle intervient. De ce fait, les secteurs minier, environnemental, ou encore celui de l’agriculture ne sont pas en reste et il en est de même pour ceux de la certification, de la formation ou encore de l’inspection industrielle qui représentent, dans le contexte de croissance économique actuel, des défis importants pour SGS », conclut le communiqué.