Il sera en visite à la 5ème Région militaire- Que dira Gaïd Salah ?

0
505

 Les regards seront, une fois, braqués sur le Général de Corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, qui sera en déplacement aujourd’hui et demain à la 5ème Région militaire où il devrait prononcer, comme à son habitude, une allocution d’orientation au cours de laquelle il lancera des messages politiques sur la situation politique du pays et la réaction de l’armée par rapport aux événements qui se succèdent dans la foulée du Hirak populaire.

Les poursuites judicaires entamées, depuis plusieurs jours, contre des hommes d’affaires et des dirigeants de l’ancien régime politique, ont polarisé l’attention de l’opinion publique qui s’attend des suites de ces affaires, mais aussi du changement en vue l’objectif suprême, celui d’obtenir le départ de Bensalah et Bedoui et le lancement d’une véritable transition politique. Récemment, Gaïd Salah avait affirmé que l’ANP) allait continuer à faire face aux plans visant à semer la discorde et la sédition entre les Algériens et leur armée, tout en réitérant les « garanties suffisantes » du Haut Commandement de l’Armée à la justice pour poursuivre le traitement des dossiers liés à la corruption « sans aucune contrainte ni pression ». Lors de sa visite de travail effectuée à 1ère Région militaire à Blida, Gaïd Salah avait souligné que « le peuple algérien a exprimé par ses marches pacifiques à travers tout le pays, son attachement solide à sa patrie et la noblesse de ses aspirations ». Le peuple a affirmé « sa mobilisation sincère pour la sécurité et le progrès de l’Algérie et pour barrer toutes les voies aux tentatives de déstabilisation et de dévoiement de ce parcours pacifique et civilisé, lors duquel le peuple algérien a démontré son attachement à sa terre et à ses ambitions légitimes à construire un Etat fort, sûr et prospère, où participeraient tous ses enfants dévoués à édifier ses institutions, ayant pour fondement l’intérêt suprême de la nation, pour base l’équité sociale et pour piliers, la sincérité, le dévouement et la loyauté envers Allah et la nation », a-t-il souligné. « Face à ces plans qui tendent à semer les graines de la discorde et de la sédition entre les Algériens et leur Armée, l’ANP continue à leur faire face, conformément aux dispositions de la Constitution et des lois républicaines », a-t-il assuré. Cela atteste de « la réussite des unités de sécurité, en charge du maintien de l’ordre, à déjouer les diverses tentatives visant à semer la terreur et l’anarchie et troubler l’ambiance calme et sereine caractérisant les marches citoyennes », a-t-il affirmé, précisant que « ceci a été confirmé par l’interpellation, au courant de la fin de la semaine passée, d’individus en possession d’armes à feu, d’armes blanches et de grenades lacrymogènes, ainsi qu’une grande quantité de psychotropes et des moyens de communication ». Le Général de Corps d’Armée a, par la même occasion, réitéré son appel à la justice afin d' »accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics », ajoutant que le Commandement de l’ANP « offre des garanties suffisantes aux services judiciaires pour poursuivre avec détermination et en toute liberté, sans aucune contrainte ni pression, le jugement de ces corrupteurs ». Par ailleurs, il a indiqué avoir « appelé l’appareil de la justice », dans ses interventions précédentes, en vue d' »accélérer la cadence des poursuites judiciaires concernant les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics et de juger tous ceux qui ont pillé l’argent du peuple ». Dans ce contexte, précisément, Gaïd Salah a valorisé « la réponse de la justice quant à cet appel qui représente un volet important des revendications légitimes des Algériens ». Il a également assuré que le Commandement de l’ANP « offre des garanties suffisantes aux services judiciaires pour poursuivre avec détermination et en toute liberté, sans aucune contrainte ni pression, le jugement de ces corrupteurs. Ces dispositions permettront ainsi de rassurer le peuple que son argent pillé sera récupéré par la force de la loi et avec la rigueur requise ». Pour Gaïd Salah, « l’alignement de l’ANP aux côtés du peuple afin d’atteindre ses objectifs visant à opérer le changement escompté et sa mobilisation continue pour accompagner les Algériens dans leurs marches pacifiques et leur sécurisation, découle de la cohésion et de la concordance dans les visions et la démarche empruntée entre le peuple et son armée, une cohésion qui semble déranger ceux qui portent une animosité profonde envers l’Algérie et son peuple et ce, malheureusement, en conspirant avec des parties intérieures, qui ont vendu leur âme et ont hypothéqué l’avenir de leurs concitoyens pour des fins et des intérêts personnels étroits ». Il a rassuré que « notre pays, qui a su traverser diverses épreuves et crises tout au long de son histoire, saura, sans nul doute, sortir plus fort et plus solide de sa crise actuelle ». L’ANP, « partant de ses convictions profondes et ancrées quant à la nécessité de préserver les liens de communication avec sa profondeur populaire enracinée, qui constitue son appui, la source de sa force et le secret de sa résistance face à tous les dangers et toutes les menaces, continuera en cette conjoncture sensible, à adopter la même démarche sincère en informant les citoyens régulièrement de tout ce qui a trait à leur sécurité et la sécurité de leur pays », a encore mentionné Gaïd Salah. Il a réitéré également l’engagement de l’ANP à « préserver les nombreux acquis et réalisations de la nation, ainsi que l’accompagnement du peuple et de ses institutions à travers la mise en œuvre des solutions possibles, tout en approuvant toute proposition constructive et initiative utile allant dans le sens du dénouement de la crise et menant le pays vers la paix ». « Notre pays, qui a transcendé les différentes épreuves et crises qui l’ont secoué tout au long de son histoire, sortira indéniablement plus fort et plus solide de sa crise actuelle et ce, grâce à la cohésion parfaite et le lien affectif profond et la confiance exceptionnelle indissociable entre le peuple et son armée, qui porte l’intérêt de la nation au-dessus de toute considération », a-t-il assuré.  « L’Algérie demeure fière, comme à son accoutumée, et que sa bannière révolutionnaire de novembre flotte haut dans le ciel, symbole national sacré de notre glorieuse révolution et un acquis populaire précieux arraché au prix du sang, pour que vive notre peuple uni et en harmonie sous ce drapeau national et sa bannière, un drapeau qui ne changera jamais au grés des circonstances et ne s’affectera guère par les changements, un drapeau qui restera éternellement jusqu’au jour du jugement, par fidélité à nos vaillants martyrs qui ont irrigué de leur sang béni cette terre pure », a-t-il conclu. Pour rappel, les participants à la neuvième rencontre de concertation des « Forces du changement en faveur du choix du peuple » regroupant des partis de l’opposition, des syndicats et des personnalités nationales ont appelé à l’organisation d’une « rencontre nationale » afin de trouver une solution à la crise politique que traverse le pays. L’accent a été mis lors de cette rencontre sur la nécessité de « former une commission qui se chargera d’organiser une rencontre nationale des Forces du changement qui soit ouverte à tous les acteurs de la société, à l’exception des parties ayant été à l’origine de la crise actuelle, et ce afin de rechercher une solution qui puisse répondre aux revendications pacifiques du peuple ». Se disant ouverts à toute initiative pouvant contribuer à satisfaire les revendications populaires, les participants à cette rencontre ont réitéré leur attachement au dialogue en tant que principe à même de trouver une issue à cette situation. Ils ont salué, par la même occasion, l’appel au dialogue exprimé par l’Armée nationale populaire (ANP) dans son communiqué rendu public mercredi. Après avoir réitéré leur soutien au Hirak populaire et à la sauvegarde de la cohésion de l’élan populaire pacifique, les participants ont souligné l’impérative préservation de l’indépendance de la justice dans le traitement de tous les dossiers ainsi que le respect des règles de la justice, de l’impartialité et de l’équité. Ils ont également appelé à prendre des mesures « urgentes » pour récupérer l’argent public détourné et protéger la richesse populaire, mettant l’accent sur la nécessité d’informer l’opinion publique sur les poursuites judiciaires lancées dans les dossiers de corruption.