Il veut métamorphoser l’équipe: Il n’ ya plus de titulaires indiscutables   au sein de la sélection

0
152

Huit mois après sa désignation à la tête de l’équipe nationale, Djamel Belmadi a déjà commencé à métamorphoser son équipe. Les joueurs qui étaient des titulaires indiscutables au sein de la sélection commencent à disparaître l’un après l’autre.

Belmadi a pris en compte tout ce qui s’était produit au temps de ses prédécesseurs, notamment avec le Serbe Milovan Rajevac, victime d’une rébellion des joueurs, et Rabah Madjer à qui certains joueurs manquaient de respect. En sa qualité d’ancien capitaine de l’équipe nationale et connaissant parfaitement la mentalité des joueurs algériens, Belmadi a décidé de se mettre au-dessus des joueurs et d’imposer sa discipline. C’est ainsi que les cadres qui jouissaient du statut d’intouchables, ont commencé à être ébranlés par la discipline et les choix de Belmadi. Il leur avait signifié clairement qu’il imposera sa discipline au groupe, et que tous les joueurs seront mis sur le même pied d’égalité, la différence étant déterminée par la performance et la forme de chaque joueur. Le patron des Verts a été convaincu de sa politique de rajeunissement de l’effectif, après le match de la Gambie à Banjul que ses joueurs pouvaient aisément remporter. Il avait alors estimé que ses protégés ne s’étaient pas donnés à fond, d’où sa décision de faire appel à des jeunes et d’écarter les « intouchables ». Cela avait commencé lors du match contre le Togo à Lomé où il avait titularisé de nouveaux joueurs. Il a récidivé en décembre lors du match amical contre le Qatar. Les nouveaux capés ont donné satisfaction, ce qui a encouragé Belmadi à poursuivre sa politique de rajeunissement. A présent, Belmadi compte participer à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations en Egypte avec des jeunes joueurs avides de victoires et de performances.  Ces derniers doivent confirmer lors des deux prochains matches de l’équipe nationale contre la Gambie et la Tunisie. Les derniers rescapés que sont Mandi, Mahrez, Taïder et Feghouli doivent cravacher dur pour gagner la confiance de Belamdi qui est en train de bâtir une nouvelle équipe en prévision de la coupe du monde de 2022.  Pour rappel, l’équipe nationale a entamé dimanche un stage bloqué au centre technique de Sidi Moussa. Belmadi a convoqué 26 joueurs pour les deux matches contre la Gambie, prévu ce vendredi à Blida (20 h 45) pour le compte de la 6e et dernière journée des qualifications à la CAN, et la Tunisie, en amical, le 26 du même mois à Blida au même horaire.

B.N