Inde: Le bilan dépasse les 50.000 morts

0
410

L’Inde a dépassé ce lundi la barre des 50.000 morts dus au coronavirus, avec plus de 900 personnes mortes au cours des 24 dernières heures, selon les chiffres du ministère de la Santé. La semaine dernière, l’Inde a enregistré 2,6 millions de cas déclarés, dépassant ainsi le Royaume-Uni.

L’Inde est devenue le quatrième pays au monde où l’épidémie à fait le plus de morts, derrière les États-Unis, le Brésil et le Mexique. En raison notamment d’un faible taux de dépistage, les experts considèrent que ces chiffres sont sous-estimés. Un taux de mortalité parmi les « plus bas »?.En dépit de la hausse du nombre de décès, le ministère de la Santé a tweeté ce dimanche que le taux de mortalité lié au virus en Inde était « l’un des plus bas de la planète », s’établissant à moins de 2%. »La mise en place réussie (d’une politique) de tests agressive, d’un suivi complet et d’un traitement efficace grâce à une série de mesures a également contribué au niveau élevé de (personnes) qui se remettent » du virus, a ajouté le ministère dans une déclaration. L’Inde a instauré un confinement national brutal fin mars, qu’elle a levé début juin pour tenter de ranimer une économie exsangue. De nombreuses restrictions et mesures de quarantaine entre les différents États indiens restent toutefois en place.Au niveau mondial, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 766.000 morts depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la Santé en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP ce dimanche.