Industrie automobile: Le marché algérien intéresse les entreprises chinoises

0
156
Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a invité, ce mardi, à Alger, les entreprises chinoises spécialisées dans la fabrication des composants automobiles à investir en Algérie.

Lors d’un entretien avec l’ambassadeur chinois en Algérie, Yang Guangyu, le ministre a «exhorté les entreprises chinoises spécialisées dans la fabrication des composants automobiles à participer à l’essor de l’industrie automobile nationale à travers des partenariats». Dans ce sens, Yousfi a invité les entreprises chinoises à participer aux Journées techniques sur la sous-traitance mécanique qui se tiendra début mars à Alger. Le ministre a d’autre part incité les opérateurs miniers chinois à participer à la relance de l’exploration et de l’exploitation minière. Pour sa part, l’ambassadeur chinois a salué les «liens historiques» forts qui unissent l’Algérie et la Chine, soulignant que 2018 revêtait à ses yeux une signification particulière vu que cette année marque le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Il a aussi indiqué que la Chine entend marquer cet évènement important en intensifiant la coopération industrielle et commerciale avec l’Algérie.

Le diplomate chinois a annoncé à ce propos, la visite prochaine en Algérie d’une mission commerciale chinoise, avec une forte délégation de chefs d’entreprises. Pour rappel, le ministre de l’Industrie et des mines avait insisté récemment sur la fabrication locale d’équipements (pièces et accessoires) de véhicules. Il a également déclaré qu’il n’y aura pas de montage de véhicules en Algérie à l’avenir, mais une industrie automobile. «J’ai demandé aux responsables de différentes usines de montage de véhicules de se lancer dans les plus brefs délais dans la fabrication de composantes de véhicules», a fait savoir Yousfi. Dans le même sillage, il avait souligné que ces orientations interviennent dans le cadre de la diversification de l’économie nationale que recommande le président de la République Abdelaziz Bouteflika et du programme du gouvernement visant à sortir progressivement de la dépendance aux hydrocarbures. Yousfi a annoncé la tenue d’une rencontre nationale en mars prochain regroupant les repré- sentants d’usines de montage de véhicules et d’entreprises de sous-traitance, dans la perspective de création de partenariats pour fournir différents accessoires de véhicules.