Industrie du textile : Tayal obtient de nouveaux certificats de qualité pour accéder aux marchés internationaux

0
237

L’Algérienne des industries textiles «Tayal» S.P.A a obtenu de nouveaux certificats de qualité qui permettra au groupe d’accéder à des marchés internationaux importants, a indiqué, lundi , le ministère de l’Industrie et des Mines dans un communiqué.»

L’Algérienne des industries textiles, «Tayal» S.P.A, a reçu sa certification pour la norme de qualité «OEKO-TEX  STANDARD 100» pour les fils. «Cette norme est une certification environnementale pour les fils et textiles. Elle teste pour les substances nocives, y compris les substances légalement interdites et contrôlées, les produits chimiques connus pour être nocifs pour la santé et les paramètres de protection de la santé», explique le ministère. La Société Tayal a également obtenu la certification «Better Cotton Initiative (BCI)». Le Better Cotton Standard System est une approche holistique de la production de coton durable qui couvre les 3 piliers de la durabilité : environnemental, social et économique. «Ces certifications sont une parmi une dizaine qui permettront au groupe d’entamer des marchés internationaux importants». Le complexe intégré des métiers de textiles «Tayal», situé dans la zone industrielle de Sidi Khettab (Relizane), est entré en production il y a deux ans. Il a été réalisé en 2016 dans le cadre d‘un partenariat entre la société turque «Intertay» (filiale du complexe «Taypa») et les entreprises publiques algériennes «S&H» et «Texalg» et la Société nationale de tabacs et allumettes (SNTA). La capacité de production de cette usine dépasse 30 millions de mètres de fil par an pour le tissage, 12 000 tonnes pour la filature et 30 millions de pièces destinées à la production de pantalons et de chemises. Les quantités de divers produits de textiles permettront au complexe d’augmenter les capacités du secteur en textile et coton, notamment en tissu, confection et habillement, de couvrir les besoins du marché national et d’accéder aux marchés internationaux. Le complexe «Tayal» a déjà exporté des fils de tissage et de coton vers la Turquie, l’Italie et le Portugal et des chemises vers la Belgique et la Pologne, selon des récentes déclarations des responsables du complexe. Dans le cadre de l’effort national de lutte contre le coronavirus, le complexe a produit plus de 2500 masques de protection et en a fait don à des organismes à Relizane, dont la Protection civile et le Centre technique d’enfouissement.

Moussa O.