Industrie: Ferhat Aït Ali Braham inaugure un laboratoire d’innovation industrielle à Alger

0
98

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, a inauguré, jeudi à Oued Smar à Alger, un laboratoire d’innovation industrielle Fablab permettant à des jeunes innovateurs et porteurs de projets de développer leurs idées et d’intégrer, à terme, le secteur industriel national via des produits innovants.

Basé au niveau du siège de l’EPE Alrim SPA, spécialisée dans la réalisation d’équipements et d’infrastructures métalliques, filiale du Groupe des Industries métallurgiques et sidérurgiques (Imetal), le laboratoire a pour objectif de créer «une vraie richesse sur la base de projets innovants», a fait savoir le ministre. Accompagné de la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Hoyam Benfriha, et du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, M. Aït Ali Braham a indiqué que les moyens existant au niveau de l’entreprise Alrim ont été mis à disposition des hôtes du Fablab «afin que ceux-ci puissent réaliser leurs projets dans le secteur industriel et d’intégrer le marché national après avoir développé et fabriqué leurs produits». Selon le ministre de l’Industrie, cette initiative émane du ministre délégué chargé des micro-entreprises. L’objectif de ce laboratoire industriel, selon M. Aït Ali Braham, est d’attirer des acteurs ayant des concepts à fort taux d’intégration immédiat, pourvus d’innovations afin de parvenir à réaliser des produits dont a besoin l’industrie nationale. «Il y a des équipements et un savoir-faire ici. Il s’agit maintenant de créer une synergie voire un partenariat direct et même des contrats à l’avenir, dans le but d’une intégration et d’une complémentarité entre les inscrits dans ce process», a estimé le ministre.

L’Ansej rebaptisée et orientée vers l’entrepreneuriat Pour sa part, M. Diafat a souligné le soutien du Groupe Imetal à ce projet en étant la première entreprise à participer au Fablab afin d’aider les PME et TPE à développer leurs produits industriels. Il a ainsi formulé le souhait de voir d’autres entreprises adhérer à ce projet. Par ailleurs, le ministre délégué a fait savoir que l’Agence nationale de soutien à l’emploi jeune (Ansej) sera prochainement rebaptisée afin d’être réorientée vers l’entrepreneuriat. «Nous nous sommes éloignés de l’approche sociale de l’Ansej. Aujourd’hui, nous avons une approche économique nouvelle qui nous a poussés à changer le nom de cet organisme en Agence nationale d’appui et de promotion de l’entreprenariat.» Il a précisé dans ce cadre que cette agence sera tournée à 70% vers la formation et à 30% vers le financement et le suivi. Quant à Mme Benfriha, elle a rappelé la mise en œuvre récente d’un décret exécutif portant sur le soutien et la stimulation des meilleurs jeunes entrepreneurs. A noter que l’EPE Alrim SPA dispose, pour accueillir le Fablab, d’un bloc équipé de 760 m² dédié aux futurs chefs d’entreprises pour leur formation, pouvant recevoir au minimum 60 candidats, équipé de stations de travail, de matériel informatique, d’affichage et reprographie. Ce bloc, qui servait de direction d’engineering, dispose de deux grandes salles en open espace, de bureaux, de salle de réunion, de salle d’archives et d’espaces de vie et de détente.

Yasmine D.