Industrie pharmaceutique : Le premier cluster à l’échelle nationale implanté à Constantine

0
1039
Photo : L’Echo d’Algérie ©

Un cluster pharmaceutique sera bientôt créé à Constantine pour donner un nouveau souffle à cette industrie dans la région, a-t-on annoncé mardi en marge d’une journée d’étude sur le rôle des clusters dans le secteur de l’industrie pharmaceutique, tenue à l’université de Constantine 2. Ce cluster, premier à l’échelle nationale, regroupera plusieurs unités pharmaceutiques activant à travers le territoire de la wilaya de Constantine a indiqué Mohamed Sofiane Chaoui, enseignant à l’université de Constantine 2, mettant l’accent sur l’importance de ce «club» dans le développement de cette industrie jugée stratégique. Un vaste travail d’information et de sensibilisation était en cours pour captiver le maximum d’unités pharmaceutiques existantes, a souligné Chaoui, rappelant que la création de ce cluster était l’initiative de l’université de Constantine qui œuvre continuellement à accompagner le processus de développement économique en cours en Algérie. L’objectif de cette opération était de mettre en place une synergie «soudée» en mesure de relever le défi de création d’un management pharmaceutique, a encore souligné le Pr Chaoui, qui a fait part de l’importance des clusters dans le développement du sens de la compétitivité à l’échelle internationale. Dans ce sens, le même intervenant qui a mis en relief les avancées «palpables» réalisées en Algérie et à Constantine en particulier dans le domaine pharmaceutique, a indiqué qu’il était temps aujourd’hui de faire hisser cette industrie, créatrice de richesse, à des niveaux élevés pour être compétitive à l’échelle internationale et investir les marchés africains, notamment la wilaya de Constantine compte une trentaine d’unités pharmaceutiques, a indiqué la directrice de l’ANDI, Karima Hamlat, faisant part de l’existence, au niveau de sa direction, d’environ 80 demandes d’investissement dans ce domaine. Les participants à cette journée d’étude qui ont soulevé les difficultés enregistrées dans le processus de création de clusters, notamment en matière d’accès à l’information, ont appelé les unités industrielles à «coopérer positivement» en communicant sans ambiguïté leurs bases de données pour pouvoir avancer dans ce sens. La création des laboratoires spécialisés dans le domaine pharmaceutique et la diversification de la production médicale ont été soulignées au cours de cette rencontre d’étude qui se veut un espace de débats et de consultations pour favoriser l’expansion de cette industrie qui arrive à couvrir qu’environ 40% des besoins nationaux en dépit des investissements colossaux mis en place. Les participants à cette rencontre, organisée à l’initiative de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) de Constantine et à laquelle ont pris part entre autres des représentants de la Chambre Algérienne du commerce et de l’industrie, CACI-Rhumel, le Club des investisseurs de Constantine, la Confédération nationale du patronat (CAP) et la Direction des impôts, ont insisté sur l’implication de la recherche scientifique dans toutes les phases de développement économique.