Initiée par la Protection civile : Organisation d’une session  de formation au secourisme  au profit des citoyens

0
207

Une session de formation a été organisé, hier, à l’initiative de la Protection civile au profit des citoyens. Le but de cette rencontre est d’initier à la population aux gestes des premiers secours et comment réagir en cas de situations d’urgence.

Ainsi, selon un communiqué de ce corps, cinq ateliers sont retenus dans le cadre de cette formation, qui couvrira l’ensemble du territoire national. Il s’agit, ainsi de «La Protection et de passage d’alerte», «l’examen d’une victime», «La réanimation cardio-pulmonaire et l’utilisation d’un défibrillateur», «La mise en position latérale de la sécurité des victimes» et enfin, «L’arrêt d’une Hémorragie». Pour ce qui est du programme, notons que l’année est scindée en «quatre sessions de trois mois chacune». Le premier mois étant réservé à la «sensibilisation de la population par des affiches, les radios locales, la télévision». Le second, concerne «la collecte des dossiers car pour subir cette formation il faut un petit dossier a déposé au niveau de la direction de la protection civile de la wilaya de résidence du demandeur ou aura lieu le tri des dossiers». Le troisième et dernier mois sera réservé à «la formation proprement dite». Celle-ci, devant se dérouler en «21 jours à raison de 2 heures par jour (jours ouvrables)». Ces informations sont communiquées sur le site internet de la protection civile. Notons que la protection civile n’est pas à sa première session de formation. La campagne a été lancée en 2010, un 23 Novembre précisément et menée sous le thème : «Un secouriste pour chaque foyer».

Depuis, quelque «90 000 secouristes et 3000 secouristes volontaires de proximité», ont bénéficié de ces formations qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme arrêté par la Direction générale de la Protection civile visant «la vulgarisation des techniques de secourisme». L’ampleur de ce nombre qui atteste de la volonté des citoyens, anime chez la protection civile la détermination de «multiplier les opérations de prévention, de sensibilisation et de formation du grand public aux gestes qui sauvent», souligne le communiqué. Plus ces formations seront organisées plus la culture secouriste sera enracinée au sein de la société et traduite sur le terrain. Cette volonté indique-t-on, de la même source répond à la stratégie de l’Etat, relative à «l’amélioration de la résilience, consacré par la loi 04-20». Elle consiste en l’implication de la société civile et le renforcement de sa capacité de réponse, à même de préparer les concernés, «à faire face aux situations d’urgence et de catastrophe», souligne-t-on, de la même source. Outre sa volonté d’informer le citoyen, la protection civile se veut, par ce geste, se rapprocher de ses unités proches de leur lieu de résidence pour y prendre part. Encore faut-il rappeler, que l’initiation aux premiers gestes de secours est une nécessitée. Les accidents domestiques et de voies publiques étant à leurs parts en hausse. Peu de gens savent comment réagir dans ces cas particuliers dans l’attente des secours.