Instagram et Snapchat mettent fin à leur collaboration avec GIPHY, en cause une publication raciste

0
81

Un «bug» dans la modération de GIPHY a permis à du contenu particulièrement offensant de se faufiler sur les réseaux sociaux. Il y a quelques semaines, on s’amusait de voir Snapchat copier Instagram à travers l’ajout des GIF dans son application. Grâce à un partenariat, les deux rivaux offraient à leurs utilisateurs un accès à l’immensité du catalogue GIPHY, histoire de rendre les Stories plus amusantes. Un mois plus tard, l’échec est total.

Face à l’apparition d’un GIF raciste dans les suggestions, Snapchat et Instagram ont tous deux décidé de mettre en suspens le catalogue GIPHY de leurs applications. L’élément déclencheur, c’est un GIF raciste sur les deux réseaux sociaux. Il met en scène un animateur TV qui compare des personnes de couleur à des singes, et utilisant le caractère animé des GIF pour simuler un compteur de morts… Une animation qui a de quoi choquer en vue de sa violence extrême et de son caractère raciste aussi répugnant qu’intolérable. «Ce type de contenu n’a pas sur place sur Instagram. Nous avons stoppé notre intégration de GIPHY pendant qu’ils enquêtent sur la situation» a expliqué un représentant du réseau social à TechCrunch. Un porteparole de Snapchat s’est quant à lui étonné de voir des GIF racistes disponibles dans l’application, alors que le partenariat avec GIPHY n’autorise un accès qu’aux GIF non offensants : «Nous avons retiré GIPHY de notre application le temps d’avoir la certitude que ceci ne se reproduira plus jamais». Dans un communiqué, GIPHY a avoué être responsable et affirme qu’un bug a permis à ce GIF de passer outre les filets de modération et d’apparaître sur les deux réseaux sociaux. Le site promet de vérifier chaque GIF un par un avant de les rendre utilisables chez ses partenaires. «Nous prenons l’entière responsabilité de ces récents événements et nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qui ont été offensés.