Iran: Téhéran dévoilera lundi des détails « importants » sur la  suspension de ses obligations concernant l’Accord nucléaire

0
90

 

L’Iran compte dévoiler des détails  « importants » à propos des mesures qu’il a prises des suites de la récente  suspension de certains de ses engagements vis-à-vis de l’accord nucléaire de 2015, annoncés dans un contexte de forte tension avec Washington, ont  rapporté a rapporté dimanche Press TV.

L’Organisation de l’énergie atomique de l’Iran (OEAI) publiera des  « informations très importantes » au sujet de la « hausse illimitée des  réserves d’uranium enrichi de l’Iran » ainsi que des mesures qu’elle a prises afin de préparer la seconde phase de son désengagement envers ses  obligations, ont ajouté les mêmes sources.

Le point de presse se tiendra sur le site du réacteur à eau lourde d’Arak,  dans le centre du pays, ont poursuivi les mêmes sources. Au cours de l’événement, des détails seront également fournis sur les  dernières mesures de l’Iran pour la nouvelle conception du réacteur d’Arak  et l’augmentation de la production d’eau lourde dans la centrale.

Le 8 mai dernier, l’Iran a retiré son engagement d’une partie de l’accord  nucléaire historique de 2015 et a menacé de prendre plus de mesures dans le  cas où les intérêts de Téhéran ne seraient pas garantis par les conditions du pacte.    

En conséquence, l’Iran a laissé un délai de 60 jours aux signataires de  l’accord pour répondre aux attentes iraniennes. La décision iranienne est survenue après le retrait de Washington en mai 2018 de l’accord sous la direction du président américain Donald Trump, qui  a également rétabli les sanctions énergétiques et financières contre la République islamique.

Les réserves d’uranium enrichi de l’Iran dépasseront la limite fixée  

 

Les réserves d’uranium enrichi de l’Iran  dépasseront la limite fixée aux termes de l’accord international sur le  nucléaire iranien de 2015 à partir du 27 juin, a annoncé lundi le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique. « Aujourd’hui, le compte à rebours pour passer au-dessus des 300  kilogrammes pour les réserves d’uranium enrichi a commencé et dans dix jours, c’est-à-dire le 27 juin, nous dépasserons cette limite », a déclaré Behrouz Kamalvandi lors d’une conférence de presse diffusée en direct par  la télévision d’Etat iranienne.

L’Iran a annoncé le 8 mai qu’il avait décidé de ne plus respecter deux  engagements qu’il a pris aux termes de l’accord international conclu à de  Vienne en 2015 à propos de son programme nucléaire: ceux limitant ses réserves d’uranium enrichi (UF6) à 300 kg et ses réserves d’eau lourde à  130 tonnes. Cette décision intervient dans une période de vives tensions avec les Etats-Unis .

Le 8 mai, l’Iran avait également donné un ultimatum de 60 jours aux Etats  encore parties à l’accord pour l’aider à contourner les sanctions américaines rétablies par Washington après la décision prise par les  Etats-Unis, en mai 2018, de ne plus respecter ce pacte.

L’Iran a menacé, s’il n’obtient pas satisfaction au bout des 60 jours de  s’affranchir de deux autres de ses engagements pris en matière nucléaire. L’accord sur le nucléaire iranien a été conclu à Vienne le 14 juillet 2015  entre l’Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni), plus l’Allemagne.

Il a permis de mettre fin à des années d’isolement de l’Iran en levant une  partie des sanctions économiques internationales contre ce pays. En échange, Téhéran a accepté de limiter drastiquement son programme nucléaire  afin de garantir qu’il ne cherche pas à se doter de l’arme atomique.