Iris : Inauguration d’un complexe électronique à Sétif en 2018

0
1601

Un complexe électronique de 30 000 m² dédié à la production de téléviseurs et de smartphones devrait être inauguré en début d’année 2018 à Sétif. L’entreprise ne cache pas sa volonté de s’attaquer à long terme aux marchés européen et américain et explique que les produits qui sortiront de ce complexe respecteront «toutes les exigences et les normes européennes». Sur le plan technologique, l’entreprise dispose de partenaires japonais et allemands et indique que l’objectif est d’exporter des produits finis. «Il n’y aura pas de coproduction car on veut encourager nos usines à fabriquer un produit fini et à l’exporter afin qu’il n’y ait plus de bénéfices pour nous et l’économie algérienne», a expliqué Djamel Guidoum. Un minimum de 400 personnes devrait être employé au sein du complexe, a ajouté le directeur adjoint du groupe Iris.

La marque lance la première Android TV en Algérie

Iris a annoncé la commercialisation au mois d’octobre prochain de la première Android TV en Algérie. Cette gamme se déclinera en trois modèles (G7, G6 et U5) dont les options et les coûts seront différents.

Le volume de production s’élève à 100 000 téléviseurs par an avec des «prix accessibles» au grand public, ont indiqué les responsables de la marque. L’Android TV est actuellement en production à Sétif et est équipée d’un écran UHD 4K, une sonorisation DTS et Dolby digital+ ainsi qu’une commande vocale qui permet de gagner en rapidité lors de la recherche de contenus ou de la navigation à l’aide des applications. Sur ce point, la recherche peut s’effectuer dans 88 langues dont l’arabe algérien. L’Android TV dispose aussi du Google PlayStore qui permet à l’utilisateur d’accéder directement à ses applications et jeux. Deux manettes seront d’ailleurs vendues avec chaque téléviseur. Enfin, le Chromecast intégré à l’Iris Android TV permettra également de diffuser sur le téléviseur le contenu des applications d’un smartphone ou d’une tablette. Pour encourager le développement de contenus locaux, l’entreprise annonce par ailleurs la mise en place du programme «Iris Apps» avec un concours dont les modalités devraient être connues dans les semaines prochaines.

Iris révèle d’ores et déjà que les développeurs des trois premiers projets les plus intéressants pourront bénéficier d’un séjour dans la Silicon Valley.