Italie « Les flux migratoires clandestins davantage contrôlés », selon Gentiloni

0
11

Les arrivées clandestines de Tunisiens en Italie, qui avaient nettement augmenté durant l’été, commencent à être davantage contrôlées, a indiqué samedi le chef du gouvernement italien  Paolo Gentiloni lors d’une visite à Tunis.

« Nous avons enregistré de manière positive les résultats de l’accord qui nous lie depuis six ans pour la gestion des flux migratoires clandestins,  (…) en vérifiant qu’après quelques problèmes dans le courant de l’été,  ces dernières semaines l’accord s’est de nouveau remis à fonctionner de manière très efficace », a assuré devant la presse M. Gentiloni. A la fin de l’été, le nombre de départs clandestins vers l’Italie depuis  la Tunisie a connu une augmentation « assez inhabituelle », a récemment relevé l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). « De janvier à août, 1.357 Tunisiens ont atteint la côte italienne, tandis  que l’OIM estime que plus de 1.400 sont arrivés au cours du seul mois de  septembre », selon l’organisation onusienne. M. Gentiloni n’a pas précisé si le nombre d’arrivées de Tunisiens avait  baissé ou si les autorités tunisiennes acceptaient de rapatrier davantage  de leurs ressortissants. Rome et Tunis ont signé en 2011 un accord visant à endiguer l’afflux de migrants clandestins entre les deux pays.