JM2018 / L’Athlétisme boucle la participation  algérienne avec deux médailles

0
55

 L’Athlétisme a remporté ses  premières médailles aux 18es jeux Méditerranéens de Tarragone-2018, les  dernières pour l’Algérie, samedi lors de la 9e et avant dernière journée  des joutes dont la clôture aura lieu dimanche en soirée. 

  La première consécration a été l’œuvre du sauteur Mohamed Yasser  Triki, auteur de l’argent à la Longueur, avec un saut à 8,01m (sa meilleure  performance de la saison). Il a été devancé d’un centimètre par le Marocain  Khouya Mouhcine (8,02m), alors que le bronze est revenu au Français Yanna  Randrianasolo (7,90m). A la fin de son concours, Triki a expliqué qu’il  avait été gêné par le vent, mais cela, ne lui enlève pas le mérite d’avoir  offert une médaille à son pays. De son côté, le relais algérien du 4x400m a réussi le bronze en 3:05.28,  lors de la finale remportée par l’Italie en 3:03.54 et l’Espagne en  3:05.28. Avec les médailles de l’athlétisme, l’Algérie clôture la 18e  édition de Tarragone, avec un total de treize médailles (2 or, 4 argent et  7 bronze), soit la 15e position, sur 25 pays. Lors des 17es JM à Mersin  (Turquie), la participation algérienne est revenue avec 26 médailles (9 or,  2 argent et 15 bronze).  D’autres athlètes algériens étaient en lice, lors de la 9e journée.  Il s’agit des demi-fondistes, Yassine Hathat et Mohamed Belbachir, qui ont  terminé, respectivement, 5e en 1:48.21 et 6e en 1:49.41, en finale du 800m.  Le titre méditerranéen est revenu au coureur espagnol, De Arriba Lopez  Alvaro (1:47.43).   Au semi-marathon (messieurs), l’Algérie était représentée par Maamar  Bengriba et Farid Terfia. Le premier s’est classé 13e couvrant la course en  1heure 9 minutes et 3 secondes, alors que le second a été disqualifié. Le  sacre de l’épreuve a été gagné par le Marocain Mohamed Réda El-Aaraby  (1h04:03).  L’épreuve de la course contre la montre, le cycliste  Abderrahmane Mansouri est entré en 13e position, en 32:55.37, alors son  compatriote Islam Mansouri, inscrit dans la liste des partants, a déclaré  forfait. Toujours en sport individuel, l’Algérie pouvait espérer une médaille  de bronze en jeu long (tir de précision). Après une qualification méritée  aux demi-finales, Abdelkrim Makhloufi s’est fait sortir par le Croate Pero  Cubela, vainqueur de l’or. Pour la médaille de bronze, l’Algérien n’était  pas assez efficace, pour espérer mieux qu’une 4e position, face à l’Italien  Manaqui qui avait plus de précision dans ses tires (23 points contre 14  pour l’Algérien).  En dames de la même spécialité, Samia Touloum s’est contentée d’une  7e position, avec 28 points (7 dans la première série et 11 dans la  seconde). Son compatriote de la Raffa, Mohamed Sif Islam Belhouchet a perdu  ses deux matchs contre l’Italien Alfonso Nani (3-13), qui a cédé lors du  concours au joueur Enrico Dallo’Olmo (2-12). De leur part, les équipes  nationales de pétanque ont perdu, tous leurs matchs, avec des écarts  importants.  En tae Kwondo, la seule fille engagée dans le tournoi des 18es jeux  Méditerranéens de Tarragone, Linda Azzeddine a été éliminé en quarts de  finale de la catégorie des -68kg, par la Turque Nafia Kus (01-12), après  être qualifiée aux dépens de la Crèque Sarri Evgenia (31-19).  Le handball a valu à l’Algérie une 7e place, après la victoire des  messieurs sur la Serbie 30-28 (16-14).  Avec les 13 breloques remportées à Tarragone, l’Algérie est loin  d’améliorer son classement au tableau général des médailles aux JM, depuis  sa 1re participation en 1967 en Tunisie. Elle occupe toujours la 9e  position, avec un total de 240 médailles réparties comme suit : 66 or, 59  argent et 115 bronze.