Journée nationale du moudjahid: Gaïd Salah salue le message du présidentde la République

0
587

Poursuivant ses visites dans les différentes régions militaires, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a salué, hier, à Constantine, le contenu du message du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la Journée nationale du moudjahid, à travers lequel il a salué les sacrifices des éléments de l’ANP et de différents corps de sécurité au service du pays».

Ce jour historique à travers lequel les fils de notre patrie vivent une autre étape parmi les étapes liant l’avenir prometteur de l’Algérie à son éternelle histoire, une étape devant laquelle l’ANP, digne héritière de l’ALN, ne peut que marquer une halte de réflexion et de profonde méditation et de partager avec ses compatriotes la joie de tirer profit de ses enseignements innovants et de faire montre de beaucoup de fierté et d’orgueil de son histoire qui recèle tant de gloires et de hauts faits d’armes», a souligné Gaïd Salah, ajoutant que l’ANP «doit également considérer que chaque pierre qu’elle pose sur la voie de son développement et de son progrès constitue l’un des aspects de dévouement à ce grand parcours historique national». «La volonté de se libérer qui servait auparavant pour l’ALN de dissuasion contre son ennemi, n’est égale qu’à la ferme détermination qui fait battre les cœurs et motive les esprits des éléments de l’ANP résolus à être, sans répit, loyaux et fidèles au serment et aux sacrifices de nos chouhada, à valoriser les efforts laborieux de nos moudjahidine et de consolider tous les acquis de notre glorieuse Révolution libératrice», a ajouté le vice-ministre de la Défense nationale.

«Il m’est si propice à cette favorable occasion de saluer le contenu du message de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, adressé à l’occasion de cette mémorable date si chère à tous les Algériens et à travers lequel il a souligné que le peuple peut s’appuyer en toute quiétude sur l’ANP, digne héritière de l’ALN, lorsqu’il s’agit de préserver la sécurité du pays, de ses citoyens et de son intégrité territoriale», a-t-il souligné. Il a également réaffirmé l’engagement de l’ANP à «mener amplement ses missions constitutionnelles, à pérenniser ses efforts dans le domaine du développement de ses potentiels et à demeurer à jamais un bastion fort de dévouement au serment des valeureux chouhada». Le vice-ministre de la Défense nationale a également réitéré, au nom du peuple algérien, «le salut et la reconnaissance aux éléments de l’ANP, officiers, sous-officiers et djounoud, et à ceux de différents corps de sécurité et ce, en guise de reconnaissance de leur dévouement infaillible et de leurs sacrifices colossaux dans l’accomplissement de leurs missions au service de notre chère patrie». «En consolidation des fondements de ses objectifs majeurs et nobles, l’ANP demeurera, comme j’ai tant veillé à le répéter, une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, protégeant l’indépendance. Cet acquis que notre peuple a dû concrétiser péniblement avec le sang et les larmes. Une Armée qui assure amplement ses missions constitutionnelles en dépit de la nature de toutes les circonstances», a fait savoir le chef d’état-major de l’ANP.

Cette armée «demeurera également, grâce à Dieu le Tout-Puissant, persévérante dans le développement de ses potentiels et mobilisée sur toutes les frontières du pays, prenant soin de ses missions et de ses responsabilités et donnant à son devoir national sa juste valeur. Une Armée qui illustre manifestement l’amour de la patrie et qui demeure un bastion fort de dévouement au serment prêté devant le peuple et l’histoire et avant tout et après tout devant Allah», a-t-il ajouté. Lors de son allocution d’orientation, suivie par l’ensemble des personnels de la Région militaire via visioconférence, le général de corps d’aArmée «a réitéré l’importance que revêt cette rencontre qui coïncide avec la commémoration par le peuple algérien de l’un de ses mémorables événements, qu’est le double anniversaire du 20 août, Journée nationale du moudjahid». «Nous nous sommes revus ce jour du mois d’août, un mois qui recèle un événement phare parmi tant d’autres de l’histoire de notre glorieuse Révolution libératrice, en l’occurrence la Journée nationale du moudjahid qui symbolise les deux dates mémorables (20 août 1955 et 1956) dénotant respectivement l’offensive du Nord constantinois et le Congrès de la Soummam», a souligné Gaïd Salah. A ce propos, il a rappelé, que «l’offensive militaire opérée par l’Armée de libération nationale (ALN) et menée sous le commandement du brave Chahid Zighoud Youcef, à quelques mois après le déclenchement de la Révoluti lequ

Ce jour historique à travers lequel les fils de notre patrie vivent une autre étape parmi les étapes liant l’avenir prometteur de l’Algérie à son éternelle histoire, une étape devant laquelle l’ANP, digne héritière de l’ALN, ne peut que marquer une halte de réflexion et de profonde méditation et de partager avec ses compatriotes la joie de tirer profit de ses enseignements innovants et de faire montre de beaucoup de fierté et d’orgueil de son histoire qui recèle tant de gloires et de hauts faits d’armes», a souligné Gaïd Salah, ajoutant que l’ANP «doit également considérer que chaque pierre qu’elle pose sur la voie de son développement et de son progrès constitue l’un des aspects de dévouement à ce grand parcours historique national». «La volonté de se libérer qui servait auparavant pour l’ALN de dissuasion contre son ennemi, n’est égale qu’à la ferme détermination qui fait battre les cœurs et motive les esprits des éléments de l’ANP résolus à être, sans répit, loyaux et fidèles au serment et aux sacrifices de nos chouhada, à valoriser les efforts laborieux de nos moudjahidine et de consolider tous les acquis de notre glorieuse Révolution libératrice», a ajouté le vice-ministre de la Défense nationale. «Il m’est si propice à cette favorable occasion de saluer le contenu du message de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, adressé à l’occasion de cette mémorable date si chère à tous les Algériens et à travers lequel il a souligné que le peuple peut s’appuyer en toute quiétude sur l’ANP, digne héritière de l’ALN, lorsqu’il s’agit de préserver la sécurité du pays, de ses citoyens et de son intégrité territoriale», a-t-il souligné. Il a également réaffirmé l’engagement de l’ANP à «mener amplement ses missions constitutionnelles, à pérenniser ses efforts dans le domaine du développement de ses potentiels et à demeurer à jamais un bastion fort de dévouement au serment des valeureux chouhada». Le vice-ministre de la Défense nationale a également réitéré, au nom du peuple algérien, «le salut et la reconnaissance aux éléments de l’ANP, officiers, sous-officiers et djounoud, et à ceux de différents corps de sécurité et ce, en guise de reconnaissance de leur dévouement infaillible et de leurs sacrifices colossaux dans l’accomplissement de leurs missions au service de notre chère patrie». «En consolidation des fondements de ses objectifs majeurs et nobles, l’ANP demeurera, comme j’ai tant veillé à le répéter, une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, protégeant l’indépendance. Cet acquis que notre peuple a dû concrétiser péniblement avec le sang et les larmes. Une Armée qui assure amplement ses missions constitutionnelles en dépit de la nature de toutes les circonstances», a fait savoir le chef d’état-major de l’ANP. Cette armée «demeurera également, grâce à Dieu le Tout-Puissant, persévérante dans le développement de ses potentiels et mobilisée sur toutes les frontières du pays, prenant soin de ses missions et de ses responsabilités et donnant à son devoir national sa juste valeur. Une Armée qui illustre manifestement l’amour de la patrie et qui demeure un bastion fort de dévouement au serment prêté devant le peuple et l’histoire et avant tout et après tout devant Allah», a-t-il ajouté. Lors de son allocution d’orientation, suivie par l’ensemble des personnels de la Région militaire via visioconférence, le général de corps d’aArmée «a réitéré l’importance que revêt cette rencontre qui coïncide avec la commémoration par le peuple algérien de l’un de ses mémorables événements, qu’est le double anniversaire du 20 août, Journée nationale du moudjahid». «Nous nous sommes revus ce jour du mois d’août, un mois qui recèle un événement phare parmi tant d’autres de l’histoire de notre glorieuse Révolution libératrice, en l’occurrence la Journée nationale du moudjahid qui symbolise les deux dates mémorables (20 août 1955 et 1956) dénotant respectivement l’offensive du Nord constantinois et le Congrès de la Soummam», a souligné Gaïd Salah. A ce propos, il a rappelé, que «l’offensive militaire opérée par l’Armée de libération nationale (ALN) et menée sous le commandement du brave Chahid Zighoud Youcef, à quelques mois après le déclenchement de la Révolution de Libération nationale, contre les forts et les positions des forces du colonisateur français et les colons au Nord constantinois, a permis d’entamer une nouvelle étape et de réaliser des succès retentissants sur les plans politique et militaire».

«Ces attaques ont contribué à desserrer l’étau que le colonisateur français a essayé d’imposer à la Révolution notamment dans la Région des Aurès. Elles ont également remonté le moral aux moudjahidine et au peuple en général et ont affirmé la continuité et la globalité de la Révolution bien entourée de tout le peuple. Ainsi, la Révolution a connu un écho retentissant à l’extérieur et dans l’opinion publique de la communauté internationale», a-t-il relevé. «Et pour couronner ses triomphes concrétisés sur le terrain par l’ALN, le Congrès de la Soummam a été tenu le 20 août 1956, dans l’objectif d’évaluer les étapes parcourues par la Révolution depuis son déclenchement et de tirer profit des enseignements acquis pour, ensuite, entamer, grâce aux résolutions organisationnelles historiques et décisives, une nouvelle ère avec des méthodes et des moyens adaptés à l’évolution rapide qu’a connue la Révolution qui a poursuivi son parcours jusqu’à l’aboutissement de la grande victoire», a fait observer le chef d’état-major de l’ANP. «Sans nul doute, donner le nom de la Journée nationale du moudjahid à ces deux événements phares de l’histoire de notre éternelle Révolution constitue une reconnaissance et un hommage aux sacrifices et aux hauts faits d’armes des moudjahidine de l’ALN. C’est un événement qui mérite, à l’instar des autres événements nationaux, d’être conservé dans la mémoire collective des Algériens pour demeurer un témoin sur les sacrifices colossaux, sur l’immuable détermination du peuple algérien et sa ferme volonté à vivre libre et digne», a-t-il affirmé.