Jurguen Stock SG Interpol: L’Algérie a une « importance particulière » dans la lutte contre le  terrorisme

0
458

 L’Algérie revêt une « importance particulière »  dans la lutte contre le terrorisme, en raison de sa position en Afrique du  nord et de sa proximité avec le continent européen, a soutenu mercredi à  Alger, le secrétaire général de l’Organisation internationale de la police  criminelle (Interpol), Jurguen Stock.

  « De part sa position en Afrique du nord et de sa proximité avec le  continent européen, l’Algérie revêt une importance particulière dans la  lutte contre le terrorisme », a-t-il indiqué lors des travaux de la 3ème  Assemblée générale du mécanisme de l’Union Africaine de Coopération  Policière (Afripol).  Il a indiqué que le monde faisait actuellement face à « l’épineux problème  des terroristes qui sont en mouvement », estimant que « le terrorisme n’a  jamais été aussi global et complexe qu’il ne l’est aujourd’hui ». Evoquant la menace terroriste, il a fait savoir qu’Interpol avait  récemment détecté les déplacements de 12 terroristes qui essayaient de  rejoindre l’Europe depuis le continent africain, relevant la coopération  d’Interpol avec l’Afripol notamment pour la mise en place d’un réseau  global de lutte contre la criminalité et la signature d’un accord important  pour le partage d’informations. M. Stock a indiqué qu’Interpol et Afripol œuvraient pour le renforcement  de leurs alliances, à travers l’échange d’informations et de coopération,  pour aider « les agences de sécurité de tous les pays à neutraliser les  terroristes et les criminels ». Pour sa part, le directeur exécutif d’Afripol, Tarik Ahmed Sharif, a  souligné qu’Afripol ne pouvait réaliser ses objectifs que si elle jouit du  « soutien continu » de tous ses membres pour réaliser ses objectifs et ses  engagements, saluant au passage l’Algérie pour son « aide constante » en  faveur de l’Afrique. La 3ème Assemblée générale de l’Afripol a débuté, hier  à Alger, ses  travaux qui seront une occasion pour les chefs de police africains  d’examiner et de débattre les aspects fonctionnels et organisationnels, et  d’échanger leurs points de vue et leurs expériences sur la prévention et la  lutte contre les diverses formes de criminalité transnationale organisée. L’Afripol est une institution technique de l’UA pour la coopération  policière, alors que l’Assemblée générale, qui se compose des chefs de  police des Etats membres de l’UA, est l’organe technique et délibérant  suprême d’Afripol chargé de diriger les affaires de police en Afrique aux  niveaux stratégique, opérationnel et tactique. L’idée de la création d’Afripol a été lancée lors de la 22e conférence  régionale africaine de l’Organisation internationale de police criminelle  (Interpol), tenue en septembre 2013 à Oran, en présence de 41 chefs  africains de police qui l’ont adoptée à l’unanimité. L’initiative a été  appuyée en marge de la 82e Assemblée générale d’Interpol, tenue du 21 au 24  octobre à Carthagène (Colombie). Le siège d’Afripol, situé à Ben Aknoun (Alger), avait été inauguré le 13  décembre 2015 en présence de représentants des appareils de police de plus  de 40 Etats africains.  La tenue de la première Assemblée générale d’Afripol, en mai 2017, a été  notamment marquée par l’élection de l’Algérie pour présider cette  organisation pour un mandat de deux ans.

Meghrout M