Justice: Boumerdès abritera un colloque international sur la peine capitale

0
513

Un colloque international sous le thème «La peine capitale : un débat continu» se tiendra du 27 au 29 avril à la cour de justice de la wilaya de Boumerdès avec la participation de nombreuses délégations étrangères, a annoncé, ce samedi, le président de la Commission nationale algérienne auprès de l’Union internationale des avocats (UIA). Cet évènement, organisé dans le cadre du programme de l’UIA présente dans 70 pays, verra la participation d’une importante délégation d’hommes de loi algériens ainsi que celle de juristes venus de Belgique, Allemagne, France, Espagne, Maroc, Mauritanie, Liban et Burkina-Faso, a indiqué Me Ahmed Ben Antar, également président du bâtonnat de Boumerdès et membre de la présidence de l’UIA. Des représentants d’organisations internationales de défense des Droits de l’Homme, des ONG, dont l’organisation «Tous pour l’abolition de la peine de mort», ainsi que des ligues et des activistes des Droits de l’Homme seront également au rendez-vous, a-t-on précisé. Selon Me Ben Antar, le choix du thème de la peine capitale a été dicté par les débats incessants et contradictoires entourant ce sujet sensible au double plan national et international. Il a ainsi rapporté l’existence de grandes divergences autour de cette question, soulignant néanmoins qu’une majorité des hommes de loi soutiennent l’abolition de la peine capitale s’appuyant en cela sur le principe qui dit que la mort ne rend pas justice. A l’échelle nationale, le bâtonnier de Boumerdès n’a pas manqué de souligner le débat entourant ce sujet suite à l’émergence de certains crimes liés, notamment aux kidnappings d’enfants, ayant poussé la société civile à revendiquer le rétablissement de la peine de mort selon sa prescription dans le code pénal. La peine de mort a été suspendue suite à la ratification par l’Algérie, en 2007, du protocole des Nations unies, visant l’abolition de la peine capitale.