Kaouane: « 700 journalistes  seront  formés dans le domaine des énergies renouvelables »

0
47
Photo L'Echo d'Algérie@Fateh Guidoum

Le ministre de la Communication Djamel Kaouane a procédé 7 Mars,  à la signature d’une convention avec la ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, F.Zohra Zerouati, portant sur la formation de plus de 700 journalistes dans le domaine des énergies renouvelables.

L’accord a été conclu, en marge de la 2ème édition du Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables qui a ouvert ses portes jeudi au Palais des Expositions de la Safex. Djamel Kaouane a précisé, dans ce cadre, que cette initiative « vise à favoriser l’émergence d’un réseau de journalistes spécialisé dans le secteur». La formation renforcera, selon lui, les connaissances spécifiques des journalistes, appelés à adopter les questions relatives à l’environnement, dans un cadre global avec les dimensions de développement. Il a indiqué que son département est engagé à s’investir efficacement, dans le but de renforcer le rôle des médias dans la promotion et la valorisation des énergies renouvelables alliés de la préservation des ressources naturelles et de la protection de l’environnement. Kaouane a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance d’un travail intersectoriel, «pour assurer un meilleur impact médiatique des campagnes de sensibilisation et d’information relatives à l’économie circulaire, la promotion et la valorisation des énergies propres». Outre la convention conclue avec le ministère de la communication, Zerouati a également présidé la signature de deux mémorandums d’entente avec les ambassadeurs des pays bas et de la Finlande en Algérie. Selon Zerouati, « Ces accords permettront l’échange des connaissances en matières des énergies renouvelable et de l’économie verte».Placée sous le thème « Les énergies renouvelables hors réseau au service d’un environnement durable dans le sud algérien et les zones enclavées», le salon a vu la participation de 140 exposants, dont 120 professionnels et institutionnels algériens et 22 exposants étrangers issus de sept pays dont la Chine qui sera « l’invitée d’honneur ».

Moussa .H