Kheireddine Zetchi à la Radio nationale : «L’année 2019 était exceptionnelle pour nous»

0
125

 

L’Algérie a réalisé une année civile sans faute et surtout exceptionnelle en remportant le sacre africain en Egypte et enchaîner également avec une série d’invincibilité de seize matchs.

Des statistiques qui n’ont pas laissé indifférent le patron de la FAF. «L’année 2019 était très spéciale et surtout exceptionnelle pour nous dans la mesure où nous sommes parvenus à décrocher un 2e titre africain 29 ans après et de surcroît en Egypte. L’équipe nationale est restée invincible durant cette année aussi ce qui est énorme. Je tiens à faire un clin d’œil aussi au staff technique et aux joueurs surtout après la Coupe d’Afrique parce qu’ils sont restés avec la même envie et la même détermination et surtout ils ont gardé l’esprit de la gagne, ce qui est très important car on avait peur d’un relâchement de nos joueurs après le sacre africain. Je tiens à les féliciter pour leur professionnalisme». «Le poste de manager général n’existe plus» Encore une fois, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi a indiqué que le poste de manager général n’existe plus et que désormais c’est Belmadi qui est l’unique responsable du volet technique. «Je pense qu’il n’y a aucun problème entre moi et Hakim Medane l’ancien manager général qui a voulu de son propre gré quitter ses fonctions après la Coupe d’Afrique des nations, puisqu’il ne pouvait plus s’investir à 100% dans son travail pour des raisons familiales. On a pris la décision de supprimer le poste de manager général. On a vu que c’est le sélectionneur national seul qui doit se charger du volet technique de l’équipe nationale. En revanche, on a installé Belyacine dans le poste de coordinateur qui aura comme mission de s’occuper de l’aspect organisationnel». «L’Italie nous a sollicité pour un amical» Championne d’Afrique en titre, l’équipe nationale d’Algérie attire les grandes nations pour l’organisation de matchs amicaux. C’est dans cette optique que Zetchi a fait savoir que l’Italie veut affronter l’EN en amical. «L’Algérie est arrivée à un tel niveau et envergure, que plusieurs nations très huppées veulent nous affronter en amical. Il y a les Italiens qui insistent pour nous affronter, mais tout dépendra du tirage au sort de la Coupe du monde. On doit attendre d’être fixés sur notre groupe afin de se pencher sur les matchs amicaux. Il faut savoir aussi qu’il n’y a pas beaucoup de dates FIFA durant l’année, c’est à Djamel Belmadi de voir et de choisir le bon sparring-partner pour l’EN», explique le président de la FAF. Zetchi a affirmé aussi que «l’équipe nationale va profiter de toutes les dates FIFA pour disputer des rencontres amicales. À propos du probable match amical face à l’équipe de France, Zetchi dira que «C’est vrai que j’ai rencontré le président de la FFF,  Le Graët. Les Français sont très excités à l’idée d’organiser un match amical ici en Algérie, mais c’est une question de planning et de programmation, car l’équipe de France a un programme très chargé aussi et les dates FIFA ne sont pas nombreuses. On verra ce qui va se passer plus tard concernant ce sujet », conclut Zetchi.  «Je termine mon mandat et je me retire» Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a révélé qu’il ne va pas briguer un autre mandat à la tête de la haute instance footballistique en Algérie. «Je pense que je ne vais pas briguer un autre mandat. Je vais terminer ma mission à la tête de la FAF et me retirer. Je laisserai ma place à un autre. Je suis prêt également à aider le nouveau président dans sa mission, il n’y aura aucun problème», a affirmé le premier responsable de la FAF qui est à la tête de la FAF depuis mars 2017, à la radio.