La chronique sportive: Ouled El Houma, le travail de fond       

0
43
Il y a des associations qui œuvrent dans l’anonymat et font un travail de fond remarquable. Ces derniers temps l’information est passée inaperçue et au fond, elle n’intéresse pas grand monde. Une coupe d’Algérie inter-quartiers, ça ne constitue pas un événement et ça n’attire que les enfants du quartier, autrement dit Ouled El Houma. C’est justement cette association que dirige l’infatigable Abderrahmane Bergui qui se démène dans tout le pays pour organiser des compétitions et essayer d’intégrer des jeunes par le football. Un pari qui semble difficile mais l’homme est un battant et son association draine de plus en plus de jeunes. La dernière manifestation organisée est la coupe d’Algérie des quartiers, remportée par l’équipe de Ghardaia contre celle de Constantine. La finale s’est déroulée à Sétif dans une ambiance festive. Mais au-delà de l’événement lui-même, il convient de saluer le travail que fait cette association pour lutter contre la violence non pas par des slogans et des discours mais en intégrant les jeunes en leur donnant l’occasion de s’exprimer à travers le football. Un travail de titan quand on sait le nombre incalculable de quartiers que sillonne l’association qui a, faut-il le rappeler, manque terriblement de moyens. Vu ses ambitions et ses objectifs de sauver les jeunes de la violence, elle devrait être mieux dotée. Car les matchs qu’elle organise se déroulent en dehors des quartiers qui la plupart, ne possèdent pas de terrain de jeu. C’est tout le problème de la jeunesse qui manque cruellement de moyens pour pratiquer la moindre discipline. Alors  évidemment, c’est le terreau idéal de la violence que ces grappes de jeunes désœuvrés qui traînent à longueur de journée. C’est à cette situation que l’association tente d’apporter non pas une solution –c’est utopique- mais au moins l’espoir d’éloigner la jeunesse des tentations morbides dont la drogue essentiellement. «C’est rêve modeste et fou » comme dit le poète. Un rêve que poursuivent inlassablement cet ancien arbitre et son association.