La JSK de nouveau dans la tourmente : L’AG des actionnaires reportée, Doudène démissionne

0
612

La Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) est de  nouveau dans la tourmente. En plus du report de l’assemblée générale des actionnaires, en vue de l’adoption des comptes sociaux de la société et de l’exercice écoulé 2017, le manager général Karim Doudène a décidé de démissionner de son poste.

Le président de la JSK, Cherif Mellal a lancé de graves accusations à l’encontre de l’ex-boss des canaris, Mohand Cherif Hannachi en le tenant responsable de l’échec de l’AG  des actionnaires devant se tenir hier après-midi. Mellal parle de « voyous » envoyés par son prédécesseur pour saboter la réunion  tout en précisant que celle-ci a été reportée à une date ultérieure faute de quorum.  Au quotidien sportif Compétition, Mellal affirme que « c’est l’ancien président Hannachi qui est derrière tout ça. J’y suis, j’y reste. Je suis venu pour redorer à la JSK son blason d’antan et je ne reculerai devant rien pour concrétiser mon objectif ». Il soutient que « Hannachi crée des problèmes, car il y a un déficit de 5 milliards dans le bilan 2016-2017 ». Poursuivant ses graves révélations, le président de la JSK précise que « les personnes qui étaient devant le siège du club et qui se sont prises à lui et au président du CSA Samy Idrès ont été ramenées par l’ancien président Hannachi pour tenter d’intimider les membres de l’assemblée des actionnaires pour qu’ils provoquent un changement à la tête du club ».

Cherif Mellal accuse l’ancien chef de la sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou de « réunions secrètes » en vue de déstabiliser son club

Le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Cherif Mellal a lancé de graves accusations à l’encontre du désormais ex-chef de la sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou le jour même de son limogeage par le directeur général de la sûreté de nationale. S’exprimant devant la presse à l’issue d’une assemblée générale des actionnaires du club devant avoir lieu mais reportée faute du quorum non atteint ainsi qu’en raison des incidents aux alentours du siège du club, Cherif Mellal a déclaré que « l’ancien président Moh Cherif Hannachi a préparé ce coup depuis plusieurs jours. Le chef de la sûreté de la wilaya était au courant de tout ce qui allait se passer le jour de l’assemblée générale. Des réunions secrètes ont été tenues pour préparer ce mouvement qui vise à déstabiliser le club, la veille de l’entame de la nouvelle saison ».

Le boss des canaris a même décidé de porter cette affaire devant la justice.

Cherif Mellal assure, par ailleurs, que le nouveau chef de sûreté ne tolérera pas ces pratiques tout en faisant appel à l’aide du wali et du directeur local de la jeunesse et des sports pour « nettoyer la et « l’extirper  une fois pour toutes de ceux qui veulent la prendre en otage ». En effet, dans un entretien accordé  au quotidien sportif Compétition, le président de la JSK a annoncé une réunion d’urgence devant le regrouper avec le wali et le DJS.

Synthèse Bessa N