La justice refuse la libération d’Issad Rebrab

0
544

 

Le juge d’instruction du tribunal de Sidi m’hamed a refusé  dimanche 5 mai le recours introduit par les avocats de Issad Rebrab.

Le collectif de défense du patron du groupe Cevital, Isaad Rabrab, a plaidé ce dimanche matin devant les magistrats de la chambre d’accusation près la cour d’Alger contre la mise sous mandat de dépôt, décidée le 28 avril dernier. Issad Rebrab a été placé sous mandat de dépôt dans la nuit du 22 au 23 avril par le procureur du tribunal d’Alger pour «fausse déclaration concernant des mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger et importation d’équipements usagés après avoir bénéficié d’avantages fiscaux et bancaires».Pour rappel, le patron du groupe industriel Cevital a été arrêté le 23 avril « pour suspicion de fausses déclarations relatives au transfert de capitaux de et vers l’étranger et de surfacturation dans des opérations d’importation de matériel et importation de matériels usagés alors qu’il avait bénéficié des avantages douaniers, fiscaux et bancaires ». Il a ensuite été transféré à la prison d’El Harrach, où il est incarcéré dans l’attente de son procès.