La Palestine interpelle la communauté internationale sur les agressions israéliennes contre les lieux de culte

0
458
Israeli security forces walk near Jerusalem's Dome of the Rock mosque in the Al-Aqsa mosque compound, the third holiest site in Islam but also the most sacred place in Judaism on November 5, 2014. Israeli police clashed with stone-throwing Palestinians inside Jerusalem's flashpoint Al-Aqsa mosque compound after Jewish nationalists visited the site despite weeks of soaring tensions. A FP PHOTO/AHMAD GHARABLI

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a appelé lundi, la communauté internationale et les Nations Unies à « s’acquitter de leurs obligations et responsabilités
juridiques envers les lieux saints chrétiens et islamiques », soulignant que toutes les mesures israéliennes coloniales de judaïsation « sont illégales ».

La diplomatie palestinienne, selon l’agence de presse, Wafa, les a également exhortés, « à agir immédiatement pour mettre en œuvre les décisions pertinentes des Nations Unies », assurer la protection et la sécurisation des lieux de culte.

Le ministère palestinien a rappelé que toutes les mesures israéliennes coloniales de judaïsation « sont illégales », conformément au droit international, aux résolutions des Nations Unies et aux Conventions de Genève, appelant la communauté internationale à prendre ses responsabilités et à mettre fin aux violations par l’occupation contre le peuple
palestinien et ses lieux saints. Il a en outre condamné « la persistance » de l’occupation israélienne à « viser la judaïsation continue d’Al-Haram Al-Ibrahimi à Al-Khalil », considérant que « cela fait partie des mesures agressives qui ont commencé en 1967 contre le Haram, à travers la saisie de nombreux bâtiments au profit des colons, via les processus de division dans le temps et l’espace, en empêchant l’appel à la prière, et par sa fermeture dans le but de le saisir ».