La protection civile dresse son bilan / 62 personnes périssent par noyade depuis début juin  

0
234

 Soixante-deux (62) personnes, dont l’âge varie entre 6 et 16 ans, ont périt par noyade dans des plages et les réserves d’eau depuis le début du mois de juin, a annoncé ce dimanche, le service de la Direction générale de la Protection civile.

« Nous avons enregistré, depuis le début du mois de juin, la noyade de 62 personnes âgées entre 6 et 16 ans, dont 14 dans des plages autorisées en dehors des horaires de surveillance et 12 dans des plages interdites à la  baignade », a déclaré, le chargé de la communication à la DGPC le lieutenant Nassim Bernaoui. Evoquant les villes dont les plages ont enregistré le plus de décès, M.  Bernaoui a cité la wilaya d’Oran qui vient en tête avec 4 morts, suivie des villes de Tlemcen, Alger, Skikda et Tarf avec 3 morts chacune. Par ailleurs, le même responsable a rappelé que durant la même période, 36  personnes sont décédées par noyade dans des réserves d’eau (4 dans des barrages, 6 dans des oueds, 14 dans des mares d’eau, 9 dans des retenues collinaires et 3 dans des bassins d’eau). Les services de la Protection civile ont également sauvé durant cette période plus de 9.000 personnes de noyade sur les plages autorisées.

M.S