L’Algérie passe en tête des pays arabe dans la lutte contre l’analphabétisme en langue arabe

0
116
Photo conception L'Echo d'Algérie@

De 31 % en 1998, le taux d’analphabètes en langue arabe en Algérie a reculé à 10 % en 2016. Cette nette avancée dans la lutte contre l’analphabétisme en langue arabe place l’Algérie en tête des pays arabes.

« Nous étions classés à la troisième position derrière la Tunisie (2ème) et la Syrie (1ère), mais compte tenu de tout ce qui s’est passé ces derniers temps dans le monde arabe, notamment en Tunisie, en Syrie et dans les pays du Khalij (Golfe, ndlr), on se retrouve aujourd’hui à la première place des pays qui ont le plus avancé dans ce domaine », déclare la présidente de l’association Ikrâa de lutte contre l’analphabétisme, Aicha Barki au micro à  la Chaine 3 de la Radio Algérienne. Cette avancée est le fruit des efforts coordonnés menés, depuis plusieurs années, par l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement des adultes (ONAEA) et l’association Ikrâa. Des efforts qui ne manqueront pas d’être rappelés et salués par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit qui préside, aujourd’hui, à Ain Defla les festivités marquant cette journée. Le monde arabe compte plus de 54 millions d’analphabètes en langue arabe.

Houda H