Lancement de la chaîne «El Maarifa»: Ouadjaout met en avant la décision judicieuse du Président Tebboune

0
51

Le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a mis en avant, mardi, la décision «judicieuse» du président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, portant le lancement, via le satellite Alcomsat-1, de la 7e chaîne publique «El Maarifa».

Le lancement de cette chaîne en ce 19 mai, journée nationale de l’étudiant, «est hautement symbolique pour les Algériens et sans laquelle, cette chaîne n’aurait pas vu le jour notamment en cette conjoncture sanitaire difficile due à la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), fait savoir M. Oudjaout dans une allocution prononcée lors de la cérémonie du lancement officiel de la chaîne El Maarifa au siège de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) à Bouchaoui, présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, en présence du Conseiller à la présidence de la République, Abdelhafid Allahoum, et de membres du Gouvernement. Le ministre a salué, également, les instructions données par le Premier ministre à cet effet et la coopération fructueuse des ministères ayant accompagné le secteur de l’éducation dans cette démarche, ainsi que l’Etablissement public de télévision «EPTV», l’ASAL et le Centre de Recherche sur l’Information Scientifique et Technique (Cerist).»

«Cette démarche constitue une option supplémentaire aux apprenants, à l’issue des mesures prises précédemment par le ministère de l’Education à même d’assurer la continuité des structures de l’éducation, à travers la diffusion de cours à distance», a poursuivi le ministre, ajoutant que son département «a tracé un plan d’urgence qui mobilise tous les moyens humains, matériels et techniques disponibles pour leur utilisation optimale et rationnelle, en vue de faire face à la suspension de l’enseignement dans les trois cycles, en consacrant le principe d’équité entre les catégories d’élèves, sans exclusion aucune et en accordant une attention particulière aux élèves des classes d‘examen. «Nous œuvrerons, à travers cette chaîne destinée aux membres du système éducatif dans ses trois composantes: éducation nationale, enseignement supérieur et formation et enseignement professionnels, à transmettre les idées, les connaissances, les expériences scientifiques, en produisant et diffusant des programmes éducatifs développés qui contribuent à relever le niveau des apprenants», a déclaré le ministre. «Il s’agit également, ajoute le ministre, des programmes d’enseignement destinés aux élèves et étudiants dans les différents cycles de l’enseignement, conformément aux programmes éducatifs, outre ceux destinés aux personnes à besoins spécifiques.»

«Cette chaîne aura un rôle important dans la découverte et l’encouragement des talents prometteurs», a indiqué le ministre de l’Education nationale. Pour mettre en œuvre ses programmes, le ministre a souligné que «la chaîne El Maarifa compte attirer les compétences parmi les professionnels qualifiés dans le domaine éducatif, en tirant profit des expériences des enseignants dont les universitaires, les superviseurs éducatifs et autres compétences, en vue d’être au diapason des nouvelles découvertes et contribuer au développement du processus de l’éducation».

Houda H. / Ag