Lancement de la première usine d’assemblage de smartphones en Algérie: Samsung et Timecom concrétisent leur partenariat stratégique

0
416
Photo L'Echo d'Algérie@

Le géant sud-coréen de téléphonie mobile «Samsung Electronics» a annoncé, lundi soir, à Alger, le lancement de sa 1e usine d’assemblage de smartphones en Algérie, à travers sa filiale algérienne «Samsung Algérie» et son partenaire de distribution «Timecom».

Photo L’Echo d’Algérie@

Le lancement du nouveau téléphone Samsung made in Algéria constitue un nouveau défi pour Samsung qui ambitionne de répondre pleinement aux besoins des consommateurs algériens, a indiqué en marge de la cérémonie du lancement le responsable marketing de Samsung Algérie, Ryad Attouchi. Notant que «L’inauguration de cette nouvelle unité d’assemblage est une étape importante dans le partenariat stratégique liant Samsung Algérie à Timecom visant principalement à participer au développement de l’écosystème du secteur des télécommunications et du numérique en Algérie, tout en assurant un large transfert de technologie». «Il s’agit, pour «Samsung Electronics», de la seconde usine d’assemblage dans le monde après celle lancée en Argentine, ce qui montre le «grand intérêt» du fabricant mondial au marché algérien, a-t-il souligné, ajoutant que «le projet vient aussi conformément aux réformes économiques et au nouveau modèle de croissance adopté par le gouvernement algérien, visant à développer et à mettre en avant la production nationale». L’objectif pour Samsung Algérie, a-t-il insisté, est «d’offrir aux consommateurs algériens une large gamme de produits répondant à leurs attentes, tant sur le plan de la diversification que sur le plan de la qualité», assurant que les produits Samsung fabriqués en Algérie seront «sous la supervision de la société mère», «entrant dans le cadre de l’élargissement de ses investissements pour acquérir plus de parts de marché et redorer l’image de Samsung auprès des consommateurs algériens» a-t-il conclut .

Qualifiant le projet de «100% algérien», le manager général de la société «Timecom», Saïd Aïssa Ahcène, a expliqué que la nouvelle usine, implantée dans la zone industrielle de Rouiba (Alger), est réalisée sur fond propre de son entreprise. Implantée sur un terrain d’environ deux hectares, l’usine est dotée d’une ligne d’assemblage et de production de 3600 m2 et qui devrait connaître une extension à partir de sa deuxième année, un espace de stockage, un autre de logistique, ainsi que plusieurs autres infrastructures liées à la technologie de la fabrication de la téléphonie mobile. A son lancement, cette unité d’une capacité de production de 1,5 millions de smartphones par an, ajoutant qu’elle devrait atteindre 2,5 millions d’unités dès sa 2e année, elle permettra par la même la création de 400 emplois directs et de centaines d’autres indirects, dans une première phase, a avancé Ahcène. Encadrés par une équipe d’ingénieurs et de formateurs sud-coréens, les ingénieurs, techniciens supérieurs et techniciens algériens, recrutés dans le cadre de cette opération, devraient bénéficier d’un plan de formation en continu, en partenariat avec le ministère de la formation professionnelle et ce «afin de perfectionner leur niveau de maitrise et augmenter le taux d’intégration nationale», a assuré le responsable. Interrogé sur la gamme de smartphones que proposera l’unité, le responsable a précisé que ce sont les Samsung Galaxy J qui seront produits, notamment le J7 Pro, J3 Pro, J7 Prime, J7 Core et le Grand Prime Plus, sous l’emblème «Samsung Fi Bladi», ajoutant que cette gamme, déjà commercialisée, devrait s’élargir au fur et à mesure avec un planning de production élaboré conjointement entre «Samsung Algérie» et «Timecom».