L’Arabie saoudite accueille aujourd’hui  une réunion sur la crise en Jordanie

0
174

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le  Koweït et la Jordanie discuteront dimanche à La Mecque des moyens de  soutenir la Jordanie pour l’aider à sortir de la crise qu’elle traverse, a  indiqué samedi l’agence de presse saoudienne. Le roi Salmane a suivi la « crise » en Jordanie et décidé d’organiser cette  rencontre quadripartite à La Mecque, dans l’ouest du royaume, a indiqué  l’agence de presse saoudienne SPA.

« Les discussions porteront sur les moyens de soutenir la Jordanie pour  l’aider à sortir de la crise qu’elle traverse », a précisé SPA. Le gouvernement jordanien avait annoncé un projet de loi sur l’impôt sur  le revenu. Le texte prévoyait une augmentation entre 5% et 25% des impôts  pour les  particuliers et imposait les personnes ayant un salaire annuel supérieur à  8.000 dinars (environ 9.700 euros). Des manifestations nocturnes avaient été organisées durant plusieurs jours  pour réclamer le retrait de ce projet de loi. Une grève générale a été  organisée mercredi dans tout le pays à l’appel des syndicats pour protester  contre des mesures d’austérité. Le gouvernement jordanien a finalement annoncé jeudi le retrait de ce  projet de loi. Le mouvement de protestation populaire en Jordanie a conduit à la  démission du Premier ministre jordanien. Pour calmer la rue, son  successeur, qui doit encore former un gouvernement, a décidé de retirer le  projet de loi controversé.