Le chef de Daech neutralisé lors d’une opération militaire en Syrie

0
108

Dans le sillage de ces développements, le chef de Daech, Abou Bakr Al Baghdadi, responsable de multiples attentats sanglants à travers le monde a été visé par une opération militaire dans le nord-est de la Syrie et aurait été neutralisé, ont affirmé samedi plusieurs médias américains à quelques heures d’une annonce «très importante» de Donald Trump dimanche matin.

«Les tirs visaient une maison et une voiture aux abords du village de Baricha où se trouvaient des groupes proches de l’EI», a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. «On ne peut pas confirmer ou nier la présence de Baghdadi» dans le secteur, a-t-il ajouté, soulignant que l’attaque a été «probablement» menée par des hélicoptères de la coalition internationale antiterroriste mise sur pied par Washington ces dernières années pour lutter contre l’EI en Irak et en Syrie. Selon CNN, des tests sont en cours afin de pouvoir confirmer formellement la mort du chef du groupe terroriste. Selon un responsable cité par ABC, il aurait fait exploser sa veste chargée d’explosifs pour se suicider. Peu avant cette annonce, Donald Trump avait publié un message sybillin sur Twitter. «Quelque chose d’énorme vient de se passer», avait-il écrit.