Le Forum des chefs d’entreprises se restructure

0
332
Photo : Slimane Lotfi ©

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) a décidé, lors de son Conseil exécutif tenu hier, en son siège, d’opérer une restructuration en son sein en commençant par le remplacement de Toufik Lerari, président de Jil Fce par une direction collégiale. Le président du forum Ali Haddad, à déclaré, en marge du conseil exécutif que ce changement «entre dans le cadre de la restructuration que subit le FCE». Haddad qui a au passage remercié Lerari pour ce qu’il a fait jusque-là au sein de l’organisation patronale, a confié en même temps la direction de Jil FCE à quatre autres membres, à savoir, Sami Agil, Mounia Chadi, Mohamed Skander et Hakim Soufi et cela jusqu’à la fin du mandat. Chacun des membres assurera la présidence pour une durée de six mois. Cette nouvelle restructuration, vise selon le président du FCE à «élargir la base du forum sur le plan national et international». Sachant qu’il devient «plus connu dans le monde», a-t-il ajouté. Pour atteindre les objectifs de cette nouvelle structure, une commission a été installée et remettra son rapports le mois prochain a encore expliqué Ali Haddad. Toutefois, une assemblée géné- rale est prévue entre le 30 mars et le 30 avril prochain, afin de mettre en œuvre les grands changements au sein du forum. Par ailleurs, est dans la foulée, Ali Haddad à répondu à une question sur les remarques faites par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalam Bouchouareb concernant le retard accusé dans la réalisation d’une usine de groupe Etrhb à Oran, en indiquant qu’un «tel projet nécessite toujours du temps». Rappelant au ministre que le projet est «financé à grande majorité par les fonds propres du groupe et que l’usine est assez grande s’étant sur une surface de 25 hectares et d’une capacité de production de 450 000 tonnes par an».