Le limogeage de Madjer « est confirmé et à l’unanimité par le BF »

0
246

C’était dans l’air du temps. Rabah Madjer a dirigé, jeudi, face au Portugal son dernier match à la tête des Verts. La décision de mettre fin à sa mission a bel et bien été prise et devrait lui être communiquée dans les heures qui viennent avant d’être annoncée lors de la prochaine réunion du Bureau Fédéral.

Une page sinistre de l’Équipe Nationale est sur le point d’être tournée On s’attendait tous à ce que Rabah Madjer annonce son départ à l’issue de la défaite (3-0) face au Portugal, jeudi. La quatrième d’affilée. Finalement non ! Le sélectionneur national a d’abord fait savoir qu’il ne souhaitait pas évoquer le sujet de son avenir, préférant rester dans le contexte du match. Puis, de fil en aiguille, il a demandé à ce qu’on le juge en septembre lors des matches officiels des éliminatoires pour la CAN-2019. Dans la tête du sélectionneur, il est donc restant. Convaincu que « l’EN entrera dans une crise encore plus grave » s’il démissionnait – c’est lui qui le dit ! – l’homme se voit donc continuer à la tête de la sélection en vers et contre tous. Sauf qu’à la FAF, la décision de s’en séparer est déjà prise depuis la défaite face au Cap-Vert, le 1 juin dernier au 5-Juillet (2-3). C’est un membre influent du BF qui nous le confirme. «La décision de mettre fin aux fonctions de Madjer est prise et à l’unanimité. La FAF ne fera qu’acter cette décision lors du prochain bureau fédéral », nous a révélé notre source. Une décision qui vient confirmer, si besoin est, l’information donnée par La Gazette du Fennec selon laquelle la FAF voulait depuis un moment déjà se séparer de Rabah Madjer qui s’est mué en un véritable boulet dont tout le monde voulait se débarrasser. Reste maintenant à convaincre le principal concerné de lâcher prise. Un exercice qui risque d’être très compliqué, l’homme étant connu pour être un dur à raisonner. Selon toujours notre source, la FAF compte proposer à Rabah Madjer deux ou trois mois d’indemnités de départ. Ce qui équivaut à 8 millions ou 12 millions de DA, c’est selon. Enfin un dernier élément et pas des moindres, pourrait pousser Madjer à accepter son triste sort : la démission collective de son staff technique. Djamel Menad devrait bien rejoindre la JSK tout comme l’entraineur des gardiens Lounès Gaouaoui qui prépare son retour chez les Canaris. Même Meziane Ighil serait convaincu de l’impossibilité de poursuivre sa mission avec les Verts. Le ressort est définitivement cassé.

Tassadit H