Le nouveau coronavirus survivrait plus longtemps que prévu sur les surfaces inertes

0
334

Face à cette pandémie du nouveau coronavirus, de nombreuses recherches ont été et sont actuellement menées pour mieux comprendre ce virus. Il semblerait ainsi que le virus «Covid-19» soit en mesure de survivre plus longtemps que prévu sur les surfaces sur lesquelles il se pose.

Avec la propagation du nouveau coronavirus, nombreux sont ceux qui s’inquiètent quant à la durée de vie dudit virus sur les surfaces sur lesquelles il peut venir se poser. Qui pourrait garantir que le paquet que vous avez commandé en ligne n’est pas infecté par le virus ? Quid des emballages de la nourriture que vous venez d’acheter ? Ces questions sont tout à fait légitimes, a fortiori en cette période de confinement où l’on fait tout pour ne pas ramener le virus chez soi et contaminer ses proches. Précédemment, plusieurs études laissaient entendre que le virus pouvait survivre quelques heures, voire quelques jours, selon le type de surface sur lequel il était posé. Aujourd’hui, selon de nouvelles données publiées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains, il semblerait finalement que le nouveau coronavirus ait une durée de vie bien plus longue que ce que l’on pensait. En effet, selon le CDC, le «Covid-19» serait en mesure de survivre sur certaines surfaces jusqu’à 17 jours, si ce n’est plus longtemps. C’est ce qu’il ressort de l’étude menée sur le bateau de croisière Diamond Princess, bateau sur lequel les passagers avaient été placés en quarantaine avant de pouvoir être autorisés à rejoindre la terre ferme. Cette étude a montré que même après que les passagers ont quitté l e navire, le virus est resté présent sur les surfaces. Et ce, bien au-delà de ce que l’on pensait alors être la durée de vie sur ce genre de surface. Les chercheurs ont estimé jusqu’à présent que le virus «Covid-19» pouvait rester jusqu’à 3 jours sur des surfaces comme l’acier ou le plastique. Avec, bien évidemment, un nombre qui décroisse avec le temps. Pour nous qui cherchons à nous protéger du virus «Covid-19», cela signifie qu’il ne faut pas partir du principe que les emballages sont immaculés. Passer un petit coup de lingette imbibée de solution hydroalcoolique et/ou se laver les mains avec du gel hydroalcoolique juste après en avoir manipulé est une bonne idée.