Le Royaume-Uni annonce l’augmentation de son aide financière à l’UNRWA

0
114

 Le Royaume-Uni a annoncé mercredi  l’augmentation de son aide financière à l’Unrwa, l’agence des Nations Unies  pour les réfugiés de Palestine, à  sept millions de livres sterling dédiés  au profit des soins de santé et de l’éducation des réfugiés palestinien, a  rapporté l’agence de presse palestinienne, Wafa. 

  Selon le ministre des affaires du Moyen-Orient, Alistair Burt,  l’aide  britannique cible les domaines de l’éducation au profit de plus de 500.000  enfants palestiniens et celui de la santé pour soigner 3.5 millions de  réfugiés. « Nous sommes profondément préoccupés » par les répercussions désastreuses  du recul de l’aide à l’Unrwa, pouvant avoir des conséquences sur les  réfugiés et également « porter atteinte à la stabilité de la région », a-t-il  souligné. Burt a exhorté la communauté internationale et les donateurs à renforcer  d’avantage, le soutien à l’agence onusienne. Dimanche, le Royaume-Uni a affirmé son engagement à continuer de soutenir  l’Unrwa, suite à la décision de l’administration américaine de supprimer  toute aide à l’agence. « Nous ne vous abandonnerons pas (…) Votre dignité n’a pas de prix », a  déclaré le commissaire général de l’agence, Pierre Krahenbuhl, dans une  lettre ouverte adressée samedi aux réfugiés palestiniens répartis en  Cisjordanie, dans la bande de Ghaza, en Jordanie, au Liban et en Syrie. La situation budgétaire de l’UNRWA est critique. Malgré les « dons  généreux » faits par plusieurs pays du Golfe, l’agence onusienne a besoin  d’urgence de plus de 200 millions de dollars pour surmonter la crise  financière à laquelle elle est confrontée cette année.  L’administration américaine avait annoncé le 24 août écoulé, qu’elle  allait « rediriger » plus de 200 millions de dollars, soit près de la  totalité des fonds initialement prévus au profit des Palestiniens pour  l’année fiscale 2018, vers « des programmes hautement prioritaires  ailleurs ».