Le salaire moyen des Algériens estimé à 39.200 DA par mois en 2015

0
810

Le salaire net moyen mensuel a été globalement de 39.200 DA en 2015 à raison de 54.700 DA dans le secteur public contre 32.100 DA dans le privé, selon une enquête menée par l’Office national des statistiques (ONS). Le salaire net moyen mensuel a ainsi évolué de 3,8% en 2015, par rapport à  l’année 2014 durant laquelle il était de 37.800 DA, sachant que le salaire net moyen est composé du salaire brut diminué des différentes retenues (IRG, sécurité sociale et retraite). Ces chiffres sont issus d’une enquête annuelle sur les salaires menée par l’ONS auprès de 581 entreprises publiques et de 252 entreprises privées de 20 salariés et plus (hors administration et agriculture). L’ONS à indiqué dans son rapport qu’au niveau national,  le salaire de base représente en moyenne 60% et les primes et indemnités 40% de la rémunération brute totale, au niveau national. Dans le secteur privé, le salaire de base représente 66% du salaire brut: la part du salaire de base est plus importante dans les activités hôtels et restaurants (91%) et celles des finances (78%). Quand au  secteur public, la part des primes et indemnités dépasse légèrement la part du salaire de base (50,8%), et ce, en raison de l’influence des secteurs des transports et du commerce où la part des primes est nettement plus importante que celle du salaire de base (plus de 54%), indique l’ONS. Les résultats de cette étude confirment que les activités dans les « industries extractives » (production et services d’hydrocarbures essentiellement) et les « activités financières » (banques et assurances) demeurent les secteurs qui payent le mieux: salaire net moyen de 100.500 DA/mois dans les « industries extractives » et 59.200 DA/mois dans le « secteur financier ». Les travailleurs employés dans ces secteurs seraient essentiellement détenteurs de diplômes universitaires. Quand au secteur du bâtiment le secteur les salaires seraient estimés à  29.900 DA/mois, observe l’ONS en indiquant que ceci est lié au fait que le personnel de ces entreprises est en majorité composé d’agents d’exécution, ce qui tire vers le bas le salaire moyen de ce secteur. Par contre, les salariés du privé dans la filière « Mines et carrières » et l’activité « Immobilier et services aux entreprises » sont les moins payés avec, respectivement, des salaires mensuels moyens de 25.700 DA et 27.500 DA.