Le Sinaï, c’est loin…

    0
    35

    C’est quoi encore ce carnage perpétré dans une mosquée, de surcroît durant la prière du vendredi? Impensable quand on raisonne en tant que musulman en se disant qu’il n’est pas possible que des criminels même de la pire espèce puissent comme cela s’en prendre à de paisibles prieurs en les mitraillant sans quartier. Nous aurons remarqué que depuis son émergence, le terrorisme islamiste s’en prend essentiellement aux musulmans et rarement aux impies de l’Occident qu’il prétend combattre. A ce sujet, il reste beaucoup de zones d’ombre et, après les attentats commis dans les capitales européennes ou aux Etats-Unis, des langues se délient et des «gorges profondes» font de troublantes révélations et souvent on apprend que les auteurs sont manipulés par de ténébreuses officines. Ce qui conforte définitivement l’idée que le terrorisme ne s’en prend exclusivement qu’aux musulmans et aujourd’hui il est de notoriété publique que ce sont deux pays musulmans, l’Arabie saoudite et le Qatar en l’occurrence, qui financent le terrorisme islamiste dans le but clair d’asseoir leur mainmise sur le monde musulman et d’instaurer un modèle cultuel rébarbatif inspiré du wahhabisme. Car, en définitive, c’est quoi ce groupuscule de Daesh autrement appelé l’Etat islamique qui fait de ravages essentiellement parmi les musulmans? De l’aveu même de personnalités connues sur la scène politique internationale dont Hillary Clinton, la candidate démocrate de la précédente élection américaine, Daesh est une création des services US et cette thèse, loin d’être fantaisiste, conforte solidement toutes les suspicions qui pesaient jusqu’ici sur l’origine du terrorisme. Par exemple, pourquoi Israël n’a jamais été attaqué? Alors que l’Etat hébreu est la cible privilégiée des prêches des mosquées qui appellent à combattre le sionisme. Etrangement, cet horrible attentat n’a pas soulevé les vagues d’indignation en Europe. Le Sinaï, c’est si loin…