Législatives 2017: La protection civile mobilise 26.000 éléments

0
845

Impliquée directement dans ces législatives du 4 mai, la protection civile a mis en place à cette occasion un dispositif de prévention et de sécurisation spécial, a indiqué hier un communiqué de presse de la DGPC. Déjà opérationnel depuis le début de la campagne électorale, le plan en question est caractérisé notamment par des visites de sécurité effectuées par les services techniques de prévention de l’institution du colonel El Habiri au niveau des salles et lieux publics qui ont abrité les meetings et rassemblements tenus en prévision du scrutin électoral. « Le but de ces visites est de veiller à leur conformité aux normes de sécurité et de garantir, par la même, la protection des utilisateurs », indique-t-on. En ce qui concerne les 120.130 bureaux de vote, en plus des visites de prévention et de sécurité qui ont été accomplies afin de « sécuriser » les lieux, le dispositif est naturellement renforcé en prévision de rendez-vous électoral. Quelque 26.000 éléments de la PC, tous grades confondus, seront « mobilisés » et dotés de « tous » les moyens d’intervention nécessaire, en l’occurrence 812 ambulances et 780 camions d’incendie, et ce, dans le but « d’assurer » la sécurité des électeurs et « prendre en charge » l’ensemble de leurs préoccupations au niveau des centres de vote.                                                                      Par ailleurs, ce dispositif de sécurité est « évolutif » et peut, du coup, être « renforcé » par des moyens humains et matériels « supplémentaires » à partir des unités opérationnelles de secteurs en cas de nécessité.