Les bienfaits de l’arrêt du tabac

0
664

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer, mais il faut savoir qu’à l’arrêt du tabac on ne retrouve la santé d’une personne n’ayant jamais fumé qu’au bout de 15 ans.

Dans le monde, le tabagisme entraîne 6 millions de morts soit 12% des hommes et 6% des femmes. Le taux de mortalité est trois fois plus élevé chez les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. Chaque fumeur perd en moyenne 10 à 15 ans d’ espérance de vie confortable par rapport à un non-fumeur et 20 minutes après la dernière cigarette, la fréquence cardiaque redevient normale. Les risques d’ infarctus du myocarde commencent à diminuer. Le monoxyde de carbone est éliminé et n’est plus détectable dans le corps. Deux jours après, on ne retrouve plus de nicotine dans le sang. 2 semaines après, le goût des aliments revient et la peau reprend une couleur plus claire. 3 à 9 mois après, la respiration s’améliore. Le risque d’infarctus est réduit de 50% après 1 an. Le risque d’ accident vasculaire est et le risque de cancer du poumon sont réduits de moitié après 5 ans d’arrêt et les poumons sont équivalents à ceux du non fumeur après 15 ans d’arrêt. Le risque de cancer de la bouche, du cancer de l’œsophage et du cancer de la vessie sont également diminués de 50%. Le risque d’ accident vasculaire cérébral rejoint le niveau de risque des non-fumeurs. Le risque de maladies cardiovasculaire est égal à celui des non-fumeurs.