Les contrats gagnants-gagnants de Trump

    0
    852

    On apprend en dernière minute que les Etats-Unis viennent de vendre pour près de 40 milliards de dollars d’avions de combat au…Qatar! Ce pays qui vient juste d’être déclaré terroriste par ces mêmes Etats-Unis, fédérant du coup une poignée de pays arabes dont le chef de file saoudien, qui lui vient de conclure un contrat de 380 milliards de dollars avec l’oncle Sam, dont une bonne partie en armements. Si les usines US d’armement se frottent les mains avec des chiffres d’affaires mirobolants, c’est grâce à ces conflits du Moyen-Orient qui n’en finissent pas et il ne vient pas à l’idée d’un potentat arabe de se demander si ces guerres n’assurent surtout pas la prospérité des Yankees tout en massacrant ses coreligionnaires au nom d’on ne sait quelle différence de rituel chiite ou sunnite. En réalité, la religion n’est qu’un prétexte pour redessiner la configuration de la région où trône l’Iran, la seule puissance nucléaire qui peut inquiéter Israël. Alors ces feux allumés depuis longtemps (depuis que la Syrie est ciblée dans la foulée du printemps arabe), servent un double objectif : asseoir la suprématie israélienne dans la région avec la complicité des félons arabes habituels et contrôler les gigantesques gisements de gaz que détiennent le Qatar et l’Iran. C’est donc pour ces raisons que le Qatar est devenu soudain infréquentable malgré sa docilité légendaire. Mais, paradoxalement il continue à être un très bon client des avions de combat et autres joujoux de guerre que leur fourgue une Amérique arrogante qui sait sauvegarder ses intérêts alors qu’aucun pays arabe n’est capable de se poser simplement la question de savoir pourquoi ce Donald Trump vient allumer le feu qu’il propose d’éteindre avec les bombardiers US ? Pourquoi l’Arabie saoudite s’acharne-t-elle à démanteler un pays pauvre comme le Yémen et à massacrer sa population? Pourquoi la Turquie s’est-elle empressée d’envoyer un bataillon pour protéger le Qatar? Une guerre du gaz entretenue par la dualité salafistes-frères musulmans.